Football

Foot - Ligue 1 : les Girondins de Bordeaux repassent au révélateur niçois

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde mercredi 21 décembre 2016 à 4:00

Tout sourit à Nice, battu une seule fois en championnat cette saison
Tout sourit à Nice, battu une seule fois en championnat cette saison © Maxppp - MaxPPP

Battre Nice après avoir encaissé un 4-0, Bordeaux l'a déjà fait. C'était il y a une semaine en coupe de la Ligue. Mais il va devoir répéter l'exploit face au leader du championnat ce mercredi (20h50) pour enrayer son inquiétante spirale.

Pour la première fois depuis plus de trente ans, les Girondins ont encaissé quatre but deux fois consécutivement. Après Monaco qui était venu la balayer au Matmut Atlantique, c'est Montpellier qui a profité samedi des faiblesses de l'équipe girondine.

Le lourd revers face à l'ASM avait provoqué une réaction d'orgueil des joueurs de Joceleyn Gourvennec qui avait, quatre jours plus tard, retrouvé de l'allant et du mordant pour éliminer l'OGC Nice de la coupe de la Ligue (3-2).

Diego Rolan : "Montrer le même visage"

C'est le même adversaire qui se présente après le naufrage dans l'Hérault. Des Niçois qui viennent de remporter le titre honorifique de champion d'automne. Des Niçois qui occupent le fauteuil de leader depuis trois mois jour pour jour, n'ayant concédé qu'une défaite en championnat (1-0 à Caen).

Joceleyn Gourvennec sait que Bordeaux joue gros face à Nice - Maxppp
Joceleyn Gourvennec sait que Bordeaux joue gros face à Nice © Maxppp - MaxPPP

Jocelyn Gourvennec : "Ce serait un exploit mais avant de parler d'exploit, on a un match à jouer"

Sûre de sa force, en pleine confiance, l'équipe azuréenne revient en Gironde pour boucler sur une nouvelle note positive une première partie de saison bluffante. Nice devance tous les cadors de la Ligue 1 et compte dix-neuf points de plus que les Bordelais. Les joueurs de Lucien Favre sont les seuls du quatuor de tête à se déplacer ce mercredi et veulent garder leurs distances avec le trio Monaco-PSG-Lyon.

Déjà treize points abandonnés à domicile

Alors les Girondins peuvent-ils le faire ? Leur entraîneur les a exhortés à "oublier le match de samedi" et à sortir un grand match face au leader. Bordeaux, privé de Jérémy Ménez suspendu, doit surtout prendre des points. Car les trois revers de rang subis en championnat l'ont fait passer de la cinquième à la dixième place. Il y a donc urgence sous peine de s'installer durablement dans le ventre mou, loin des objectifs d'un club qui veut retrouver la scène européenne la saison prochaine, comme l'a rappelé le capitaine Jaroslav Plasil.

Jaroslav Plasil, capitaine des Girondins de Bordeaux - Radio France
Jaroslav Plasil, capitaine des Girondins de Bordeaux © Radio France - Arnaud Carré

A force d'afficher leur irrégularité, à force de laisser filer des points à domicile (déjà treize en en neuf matches), les Bordelais sont sans filet avant de défier l'ogre de la Ligue 1. Une mission pas impossible mais à haut risque.