Football

Foot - Ligue 1 : les Girondins de Bordeaux retrouvent Carrasso et le sourire face à Nantes (1-0)

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde dimanche 28 août 2016 à 17:22

Diego Rolan vient d'inscrire son 2ème but de la saison.
Diego Rolan vient d'inscrire son 2ème but de la saison. © AFP - Mehdi Fedouach

Une semaine après sa déroute toulousaine, Bordeaux s'est remis à l'endroit en remportant ce dimanche le derby de l'Atlantique. Carrasso a soigné son retour, Ménez a brillé, Rolan a marqué mais Toulalan s'est blessé.

Son dernier match remontait au 23 janvier à la Beaujoire face à...Nantes. Son retour a eu lieu face au même adversaire. Retour gagnant donc pour Cédric Carrasso, titularisé par Jocelyn Gourvennec après les deux matches difficiles vécus par le jeune Jérôme Prior.

Pour son 327ème match de Ligue 1, le gardien girondin a d'abord été au chômage technique. La faute à ses coéquipiers qui ont réalisé une première période plutôt alerte et avec Jérémy Ménez en chef d'orchestre.

Une remise pour Diego Rolan pour la première grosse occasion du match, une accélération et un penalty oublié suite à une faute de Vizcarrondo avant une autre, assortie d'une merveille de passe décisive pour Diego Rolan (1-0, 32ème).

Premier blanchissage de la saison

Si Bordeaux a retrouvé de l'allant et du mordant, il a eu du mal à tenir la distance. Après la pause, les Girondins ont abandonné le ballon aux Canaris qui, heureusement, ont oublié d'en faire bon usage. Une situation qui avait failli leur coûter cher face à Saint-Etienne mais qui cette fois n'aura pas eu d'incidence.

Nantes a poussé mais n'a presque jamais pris en défaut l'organisation défensive des Girondins qui n'ont tremblé que deux fois. La première sur un coup franc de Diego Carlos, la seconde sur une tête à bout portant de Yacine Bammou. Deux parades de Cédric Carrasso ont empêché l'égalisation et permis à Bordeaux de ne pas prendre de but pour la première fois de la saison.

La mauvaise nouvelle de l'après-midi, c'est la sortie en tout début de seconde période de Jérémy Toulalan. Sur un dégagement, l'ex-Monégasque a senti une pointe derrière la cuisse gauche. Des examens détermineront la nature de  sa blessure et la longueur de son indisponibilité. De quoi peut-être accélérer la venue d'un défenseur central d'ici mercredi, date de la fin du mercato.

Ce succès permet aux Bordelais de rejoindre le premier tiers du classement, de travailler sereinement pendant la coupure due aux matches internationaux et de préparer un déplacement à Lyon (le 10 septembre) sur la pelouse d'un OL sans doute revanchard après la claque reçue à Dijon.

Partager sur :