Football

Foot - Ligue 1 : les Girondins de Bordeaux veulent repasser au vert

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde dimanche 15 février 2015 à 7:00

Pour le moment, avantage Saint-Etienne dans la course à la Ligue Europa.
Pour le moment, avantage Saint-Etienne dans la course à la Ligue Europa. © MaxPPP

Remis sur les rails après son succès sur la pelouse d'Evian-Thonon, Bordeaux a l'occasion de raccrocher le wagon des européens. À condition de battre Saint-Etienne dimanche (14h) dans un match qui vaut cher.

Quatre points séparent aujourd'hui Bordeaux de la 4e place . Un moindre mal au regard d'un hiver plus que décevant et qui a plombé les promesses de l'été.

Les Girondins ont connu leur coup de mou. Reste à voir s'ils auront la moëlle nécessaire pour réussir le sprint final. Le match de dimanche sera riche d'enseignements.

"Battre Saint-Étienne pour bonifier la victoire à Évian ? Vous pouvez supprimer la deuxième partie de votre question." — Willy Sagnol

D'abord parce que Saint-Étienne fait partie des gros calibres du championnat même s'il a connu un début 2015 compliqué avec deux points pris en quatre journées.

Ensuite parce que jusqu'à preuve du contraire, Bordeaux n'a pas montré jusqu'ici assez de consistance pour jouer jusqu'au bout dans la cour des grands .

Au match aller, Nicolas Pallois et les Girondins avaient souffert mais tenu le choc. - Maxppp
Au match aller, Nicolas Pallois et les Girondins avaient souffert mais tenu le choc. © Maxppp

La dernière fois qu'il a eu l'occasion de pointer le bout de son nez fin décembre, il a pris la porte lyonnaise en pleine figure (0-5). Avec Saint-Étienne, le PSG et l'OM annoncés à Chaban-Delmas, on saura vite s'il a retenu la leçon.

Cédric Carrasso : "Contre l'OL, on a voulu rentrer dans un combat qu'on a perdu rapidement"

Les Girondins ont resserré les boulons (trois buts encaissés en cinq matches depuis la reprise) mais peinent du coup à se créer des situations offensives. Question d'équilibre à (re)trouver pour un effectif qui , entre les retours des blessés, des "CANistes" et l'arrivée des recrues, a enfin retrouvé un peu d'épaisseur .

Willy Sagnol, qui brandit la concurrence comme nouvel étendard, salue la qualité des entraînements. Mais il sait que le résultat de dimanche donnera ou non l'impulsion pour atteindre l'objectif européen de fin de saison.

Girondins de Bordeaux–Saint-Étienne, c'est à suivre sur francebleu.fr et sur notre compte Twitter à partir de 14h.

Wahbi Khazri : "Si on veut se montrer à la hauteur de nos ambitions..."