Football

Foot Ligue 1 : les Girondins sombrent à Nice 6-1

Par Adrien Mathieu, France Bleu Gironde mercredi 23 septembre 2015 à 21:26

Wahbi Khazri et les Girondins ont subi un cuisant échec à Nice.
Wahbi Khazri et les Girondins ont subi un cuisant échec à Nice. © Max PPP - Max PPP

Malgré l’ouverture du score précoce de Plasil, les Marines et blancs se sont totalement écroulés sur la Côte d'Azur. Les hommes de Sagnol ont encaissé six buts, et ont montré des signes inquiétants dans tous les secteurs du jeu, surtout en défense.

Après une seule victoire en six journées, les Girondins voulaient repartir de l’avant, à Nice. L’équipe alignée était dans la continuité des déplacements à l’extérieur, avec cinq milieux et le seul Crivelli en pointe. Avec sept points au compteur et une décevante treizième place, Willy Sagnol attendait une réaction de ses hommes …

Après cinq minutes de rodage, les Girondins prennent les devants suite à un beau mouvement collectif. Maurice-Belay se défait de son vis-à-vis et sert Crivelli seul dans la surface. Le jeune attaquant bordelais remet instantanément pour Plasil qui ajuste Mouez Hassen (1-0, 6’). Le milieu tchèque n’avait pas joué de la saison mais il lui a suffi de six minutes pour ouvrir son compteur en Ligue 1.

Khazri et Crivelli plombent l’équipe

Malgré ces débuts tonitruants, les Bordelais vont peu à peu perdre les pédales. Wabhi Khazri a l’occasion de donner le 2-0 aux siens mais il préfère chercher le penalty, ce qu’il lui vaut un carton jaune pour simulation. Dans la foulée, Valère Germain égalise d’une tête décroisée suite à un centre de Pied (1-1, 33’).

Khazri, de nouveau lui, a l’ocassion de redonner l’avantage aux siens mais au lieu de servir Crivelli, seul au second poteau il préfère la solution individuelle. Son tir est repoussé par le portier niçois. Les locaux en profitent et marquent une nouvelle fois, par le Bihan à la suite d’une frappe de Ben Arfa repoussée par Carrasso (2-1, 42’).

La situation s’envenime, quand, au retour des vestiaires Enzo Crivelli se fait exclure suite à un tacle les deux pieds décollés sur Pied. Beaucoup trop généreux dans l’engagement, il laisse ses coéquipiers à dix pour les dernières 40 minutes.

Une défense à l’agonie

Avec cette infériorité numérique, les Girondins vont boire le calice jusqu’à la lie. Pallois marque contre son camp après un rebond mal négocié avec Carrasso (3-1, 51’). Sagnol tente de redynamiser son équipe avec les rentrées de Poko et Rolan à l’heure de jeu mais l’équipe n'a eu aucune réaction, pire elle s'est enlisée.

Ben Arfa en profite alors pour inscrire un doublé. L’ancien milieu de Newcastle est servi seul face au but après un bon travail de Le Bihan qui s’est défait en un seul crochet de Pallois (4-1, 69’). Sur son second but, Ben Arfa peut remercier Guilbert et Pablo qui se sont télescopés, laissant le champ libre au numéro 10 niçois (5-1, 75')

Le sixième but est l’œuvre du jeune Alexandre Mendy, après un nouveau marquage laxiste des coéquipiers de Clément Chantôme (6-1, 84’). Les quatre défenseurs, Poundjé, Pallois, Pablo et Guilbert ont réalisé leur pire prestation individuelle de la saison, collectivement cela s'est ressenti.

Willy Sagnol, l'entraîneur des Girondins, ne cherche pas d'excuses ,  et parle de manque à tous les niveaux

"Cette belle humiliation va nous remettre les pieds sur terre" Willy Sagnol, l'entraîneur des Girondins

"Ce match réduit à néant tous les efforts faits depuis le début de saison"

Victoire impérative contre Lyon

Willy Sagnol va devoir trouver les mots justes afin de remobiliser ses troupes, à trois jours d’un choc au Matmut Atlantique contre l’Olympique Lyonnais. L’an dernier les Lyonnais avaient infligé un sévère 5-0 aux Bordelais, chez eux, au stade Chaban-Delmas. Une autre cuisante défaite à panser pour les Girondins.