Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Foot - Ligue 1 : une victoire (1-0) en forme d'encouragement pour les Girondins de Bordeaux à Montpellier

dimanche 10 août 2014 à 8:00 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

Un but de Cheick Diabaté a suffi pour offrir à Willy Sagnol un premier succès à la tête des Girondins. Une dose de confiance et une base pour travailler sereinement avant les débuts à domicile face à l'ogre monégasque dimanche prochain.

Première passe décisive de la saison pour le défenseur Maxime Poundjé.
Première passe décisive de la saison pour le défenseur Maxime Poundjé. © Panoramic

Willy Sagnol avait émis le souhait de voir son équipe prendre rapidement des points pour pouvoir évoluer sur le moyen terme. Les trois ramenés de l'Hérault lui permettent de s'installer dans le bon wagon avant un rendez-vous excitant avec l'ASM à Chaban-Delmas.

A la Mosson, Bordeaux a essayé d'imposer son jeu et l'a fait de belle manière pendant une demi-heure . Maîtres des débats, les Girondins ont trouvé l'ouverture sur un but d'école. Un une-deux Maurice-Belay / Poundjé et un centre impeccable pour une reprise "zlatanesque" du géant malien.

"Les intentions de jeu sont là, l'envie d'aller de l'avant aussi. mais on n'a pas 90 minutes dans les jambes" — Willy Sagnol

"C'est un bon début, on est très content"

Faute d'avoir pu doubler la mise, les joueurs de Willy Sagnol ont ensuite reculé, déstabilisés par la nouvelle blessure d'un Abdou Traoré rayonnant jusque là.

Si Montpellier a manqué de qualité offensive et d'imagination , il aurait pu égaliser, Cédric Carrasso sortant deux coups de tête particulièrement brûlants.

Mais Bordeaux, organisé autour d'un Lamine Sané souverain , a tenu bon, preuve peut-être d'une nouvelle solidarité collective, pour conserver son maigre avantage. Toujours ça de pris dans un mois d'août qui s'annonce chaud.

"Retenir la première mi-temps où on a proposé beaucoup de jeu"