Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : US Orléans Football - Ligue 2 saison 2018/2019

Foot Ligue 2 : un point en demi-teinte pour l'USO face au Gazélec Ajaccio

-
Par , France Bleu Orléans

Après une première mi-temps sans relief, le match s'est emballé en seconde période. Orléans a pris l'avantage 2 fois, mais une passivité défensive inhabituelle de l'USO a permis au Gazélec Ajaccio de recoller à chaque fois au score. Il y a des regrets, même si la série se poursuit.

Malgré les efforts déployés par l'attaquant Hicham Benkaïd et ses partenaires, Orléans a du se contenter du partage des points face aux corses
Malgré les efforts déployés par l'attaquant Hicham Benkaïd et ses partenaires, Orléans a du se contenter du partage des points face aux corses © Maxppp - Pascal Proust / La République du Centre

Orléans-la-Source, Orléans, France

Après le match samedi à Lorient, maîtrisé et plein de promesses, l'appétit des supporters orléanais était aiguisé. Car forcément lorsqu'on a vu le jeu développé au stade du Moustoir, il y avait de l'exigence chez le public orléanais. Et même si les premières minutes (comme à Lorient) étaient plutôt corses, la balance s'est progressivement rééquilibrée. Mais les 2 équipes se neutralisaient en milieu de terrain et aucune des 2 formations n'arrivait à inquiéter l'autre. La plus belle (et à peu près la seule) occasion des 45 premières minutes était pourtant à mettre au crédit des corses sur une tête piquée de Roye, bien sortie par Gallon. Au final de ce 1er round (toujours délicat sur une pelouse qui se dégrade à très grande vitesse au fil du match) les 2 équipes rentraient aux vestiaires, dos à dos et les tribunes éprouvaient globalement un sentiment d'ennui.

Du calme plat à la tempête

Heureusement, la 2ème période a été d'une toute autre animation. 10 minutes pour se mettre en route et c'est l'USO qui allumait la 1ère mèche. A nouveau, comme fréquemment dans ce genre de match verrouillé, c'est un coup de pied arrêté qui est venu dégripper le tableau d'affichage. 58è minute, sur un corner de d'Arpino, Lopy remet au 2ème poteau sur Gabriel Mutombo, oublié par la défense ajaccienne, qui n'avait plus qu'à conclure pour insrire son 2ème but de la saison. Un 1er but, évidemment en forme de signal d'alarme pour le Gazélec, 16ème au classement, qui se devait de réagir. 

Et la riposte ne s'est pas faite attendre. 4 minutes plus tard, Ndao (bien trop seul sur cette action) servi dans la surface, manquait le cadre sur une frappe en pivot. L'avertissement n'avait pas suffi et à la 66ème, les carences orléanaises se sont enchaînées. Une balle presque anodine près de la surface est chipée de la tête par Armand face à la passivité des défenseurs orléanais, transmission vers Ndao qui a le temps de contrôler et enchaîner une frappe en demi-volée au ras du poteau. "Un but de défense" comme disait justement Didier Ollé-Nicolle, pas un déboulé inarrêtable ou un joli centre, juste une balle qui traîne et où la défense de l'USO manque d'agressivité pour la dégager. Sauf qu'hier soir, aucune équipe n'avait envie d'être menée trop longtemps. 3 minutes plus tard, Benkaïd harcèle la défense du Gazélec, gratte la balle et fonce battre le gardien d'un joli piqué. 

"On pensait avoir fait le plus dur" avoue en fin de match le milieu Maxime d'Arpino, mais même pas le temps de souffler, 2 minutes s'écoulent et l'ancien orléanais Romain Armand, de la tête, complètement seul, reprend victorieusement un centre venu de la droite. Sur cette action encore, plusieurs fois la défense de l'USO a eu la possibilité de dégager la balle, mais sans succès et un énorme oubli de marquage scelle le score du match.

C'est l'ancien de l'USO, Romain Armand, qui, avec son 9ème but de la saison a permis au Gazélec de prendre un point à la Source. - Maxppp
C'est l'ancien de l'USO, Romain Armand, qui, avec son 9ème but de la saison a permis au Gazélec de prendre un point à la Source. © Maxppp - Pascal Proust / La République du Centre

1 point, c'est tout

Malgré plusieurs occasions nettes en faveur de l'USO en fin de match, plus rien ne sera marqué. Rageant pour l'USO qui a mené 2 fois mais qui a affiché hier une fébrilité défensive inhabituelle. Pourtant en ne fournissant pas une prestation d'un grand niveau, Orléans, prend un point et poursuit sa série sans défaite. Evidemment il y avait moyen de mieux faire et peut-être d'obtenir aussi un pénalty sur une percée de Benkaïd (encore!) accroché puis fauché par Guidi, mais Mr Lavis n'a pas bronché. C'est la 1ère fois, en championnat cette saison, que l'USO ne s'impose pas après avoir ouvert le score

"C'est dommage, en plus on vient de voir les autres résultats, il n'y a pas eu beaucoup de victoires, on aurait pu prendre des points sur les autres" analysait, dans son interview d'après-match Maxime d'Arpino, encore auteur d'une très bonne prestation hier soir.

L'USO reste 7ème au classement de Ligue 2 après 28 journées et ne bénéficie pas des coups d'arrêt subis en haut de tableau. Mais au vu des résultats parfois surprenants de cette journée, continuer à avancer est déjà un point positif.

Une rencontre sur laquelle nous reviendrons lundi soir dans Tribune USO sur France Bleu Orléans, à partir de 18H30. L'invité sera le maganer général du club Anthar Yahia.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu