Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : US Orléans Football - Ligue 2 saison 2018/2019

Foot Ligue 2 : Faux-pas fortement déconseillé pour l'USO ce samedi après-midi face à Niort

-
Par , France Bleu Orléans

L'écart se resserre entre l'USO et le bas de tableau. Seulement 4 points pris en 9 matchs pour les orléanais qui ont mal entamé 2019 en championnat (2 défaites). Niort avec ses 33 points a un peu plus de marge mais n'a plus gagné depuis 4 matchs et devra faire sans son meilleur buteur.

Anthony Le Tallec laissé au repos, Jordan Tell (entre autres) sera chargé de retrouver l'efficacité, mais l'USO doit aussi retrouver sa solidité.
Anthony Le Tallec laissé au repos, Jordan Tell (entre autres) sera chargé de retrouver l'efficacité, mais l'USO doit aussi retrouver sa solidité. © Radio France - Johan Gand

Orléans-la-Source, Orléans, France

C'est peut-être paradoxal mais le gardien Gauthier Gallon estime que la qualification difficile en coupe de France ce mercredi à Bergerac a fait du bien à l'équipe. "Toutes les têtes ont compris que si on voulait un résultat il fallait être à fond. Tout le monde est motivé à l'idée de gagner ce 1er match de 2019. C'est une question de confiance et d'envie qui fera la différence". Mais pas seulement, aussi une question d'attention, de concentration, qui doit être de tous les instants car en ce moment, l'USO a tendance a faire la (ou les) petite(s) erreur(s) qui coûtent souvent cher. Un oubli de marquage sur le 1er but à Auxerre, le flottement de la fin de match à Bergerac qui a failli coûter la qualification, etc...Sur les 7 dernières défaites orléanaises, il y a eu 18 buts encaissés et évidemment, tout le monde a bien compris que c'est l'un des chantiers du moment, retrouver de la solidité. Mais retrouver l'efficacité aussi, sur ces dernières semaines, les occasions passent et les offensifs orléanais ne sont plus aussi intransigeants qu'ils pouvaient l'être il y a quelques mois et c'est souvent l'adversaire qui frappe en 1er. Un schéma de jeu qui ne réussit pas à l'USO qui a concédé 12 fois l'ouverture du score et qui n'a réussi qu'une seule à fois à ne pas perdre, c'était à ....Niort au match aller (1-1). Du coup, ça se resserre au classement et dans la 2ème partie de tableau

Du sang frais

Didier Ollé-Nicolle avait prévenu, il voulait aligner l'équipe la plus en forme en coupe de France et il y aurait des rotations ensuite car il n'y a que 3 jours entre Bergerac et ce match contre Niort. Il y aura donc du changement ce samedi : 3 ou 4 joueurs, selon le coach de l'USO.  Côté niortais en revanche, il y a une absence de poids, celle du meilleur buteur des Chamois, Ande Dona Ndoh, auteur de 11 buts et blessé pour cette rencontre. 

Le groupe orléanais : Gallon, Renault / Lecoeuche, Mutombo, Bouby, Cambon, Monfray, Pinaud / Demoncy D'Arpino, Lopy, Avounou, Benkaïd, Cissokho, Ziani / Perrin, Tell, Lauriente

En plus, pour une fois l'USO joue le samedi après-midi et connait déjà l'enjeu de son match, après les 1ères rencontres disputées hier.

D'ailleurs dès ce vendredi soir, les orléanais sont partis se "mettre au vert" et ce n'est pas si fréquent. "Cela fait 3 fois qu'on joue le samedi, les 1ères fois j'avais décidé de laisser les garçons chez eux pour qu'ils profitent de leur famille, c'est ce qu'ils préfèrent. Mais les 2 fois cela avait donné des matchs que je n'ai pas aimé (défaite contre Grenoble 3-0 et qualification après prolongation face au Lamentin 3-2). Quand cela ne marche pas, le rôle d'un entraîneur c'est de changer les choses. Le but c'est que tout le monde reste dans la compétition entre ces 2 matchs" explique Didier Ollé-Nicolle.

Mise au vert, ton qui se durcit un peu, le coach orléanais tente de faire réagir ses troupes en ce moment. - Radio France
Mise au vert, ton qui se durcit un peu, le coach orléanais tente de faire réagir ses troupes en ce moment. © Radio France - Johan Gand

J'ai un peu élevé la voix depuis Auxerre

Pour le coach orléanais d'ailleurs, il n'y a pas "de gros écarts entre notre bonne période et maintenant", juste un peu moins de discipline, de concentration, peut-être un peu de facilité de l'un ou de l'autre en pensant qu'on est sur la bonne voie et que c'est acquis". Depuis le match d'Auxerre, le ton est donc un peu monté ou en tout cas a été un peu durci "par rapport à certains comportements" et pourtant mercredi en coupe, il y a encore eu ces petits errements en fin de match, "on ne passe pas tout de suite du coq à l'âne" constate Didier Ollé-Nicolle. Mais on dit souvent qu'un maintien s'acquiert d'abord à domicile, cela avait été le cas la saison passée. Cette année, c'est moins vrai, l'USO n'a gagné que 4 de ses 11 matchs disputés à la Source. 

Pas d'hommage particulier pour Emiliano Sala

uEnfin, comme le hasard veut que 2 anciens club de l'attaquant argentin Emiliano Sala, disparu en Manche cette semaine, s'affrontent ce week-end, il y avait la question d'un éventuel hommage. Mais selon les souhaits de la famille et d'une grande partie du monde du foot (y compris la présidente de la LFP), tant que la preuve du décès de l'attaquant n'a pas formellement été apportée, il y a toujours un espoir et ce n'est donc pas encore l'heure de lui rendre hommage, mais plutôt de continuer les recherches pour tenter de le retrouver comme le réclament beaucoup de joueurs et de supporters.  Il n'y aura donc pas de recueillement ce samedi à la Source, mais nul doute qu'ils seront beaucoup sur la pelouse ou dans les tribunes à avoir une grosse pensée pour Emiliano Sala.

Lors de son passage à Orléans, Sala avait inscrit 19 buts ( comme ici à la Source face à Epinal) - Maxppp
Lors de son passage à Orléans, Sala avait inscrit 19 buts ( comme ici à la Source face à Epinal) © Maxppp - Pascal Proust

USO/Niort, 22ème journée de ligue 2 c'est à vivre dès 15H sur France Bleu Orléans.