Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : US Orléans Football - Ligue 2 saison 2018/2019

Foot Ligue 2 : L'USO à l'Aube du redressement?

lundi 3 décembre 2018 à 16:52 Par Johann Gand, France Bleu Orléans

Alors que les footballeurs orléanais n'ont pris qu'un seul point lors des 4 dernières journées de Ligue 2, ils se déplacent ce soir à Troyes, 9ème, qui affiche une des plus belles formes du championnat en ce moment.

 L'USO n'avance plus ou peu en championnat en ce moment. Il faut retrouver les valeurs qui avaient fait la force de cette équipe, notamment l'efficacité dans les 2 surfaces.
L'USO n'avance plus ou peu en championnat en ce moment. Il faut retrouver les valeurs qui avaient fait la force de cette équipe, notamment l'efficacité dans les 2 surfaces. © Radio France - Johan Gand

Orléans-la-Source, Orléans, France

Lors de la dernière journée de championnat, l'USO a eu l'opportunité de plonger encore un peu plus Nancy dans le doute, mais les orléanais n'ont pas su saisir leur chance. Pas forcément un mauvais match comme l'analysaient joueurs et entraîneur après la rencontre, mais un de ceux où les choses ne tournent pas en leur faveur. Nancy a été réaliste, d'accord, mais "si on n'a perdu, c'est aussi parce qu'on a pas su mettre ce qu'il fallait" précise Didier Ollé-Nicolle, le coach orléanais. Côté USO : 28 centres (presque le double de la moyenne de l'USO) et seulement 4 réussis, 9 corners, peu dangereux, sauf dans les dernières minutes. "On a quelques points à régler, dont l'efficacité offensive [...] je ne sais pas si c'est la finition ou la dernière passe, mais c'est vrai qu'on a eu beaucoup de situations, que l'on aurait du marquer les premiers" reconnait le défenseur Quentin Lecoeuche. Ce sont des petits détails mais quand ils s'additionnent, cela fait des points qui s'envolent au lieu de tomber dans la cagnotte orléanaise. Et l'USO recule au classement avec cette série...

Le défenseur latéral orléanais Quentin Lecoeuche (chasuble orange) - Radio France
Le défenseur latéral orléanais Quentin Lecoeuche (chasuble orange) © Radio France - Johan Gand

Pas d'inquiétude particulière

Si comptablement la situation peu paraître délicate, le niveau de jeu n'a pas non plus plongé en piqué. "Contre Nancy, aucun joueur n'a été largement en-dessous, mais aucun n'a été largement au-dessus, non plus" constate Didier Ollé-Nicolle. "Le contenu contre Brest était bon, face à Nancy ce n'était pas un mauvais match" poursuit-il, mais ça ne suffit pas pour l'emporter. Pour autant le coach orléanais, comme ses joueurs, affirme ne pas être inquiet de cette situation. "L'attitude, l'état d'esprit sont là, les gars bossent à l'entrainement et personne ne triche" assure le coach orléanais.

L'entraineur de l'USO donne ses consignes sur coup de pied arrêté à l'entrainement - Radio France
L'entraineur de l'USO donne ses consignes sur coup de pied arrêté à l'entrainement © Radio France - Johan Gand

Troyes en trombe

Ce mardi pour la 17è journée de championnat, l'USO va rencontrer une des équipes les plus en jambe en ce moment. Troyes compte en effet 4 victoires sur les 5 derniers matchs. Les aubois qui avaient (comme l'USO) connu un début de championnat molasson "ont trouvé la bonne formule du moment" lance Didier Ollé-Nicolle "à nous de la perturber".  Mais après Nancy qui a très bien su gérer le contre vendredi (notamment sur le 2ème but), l'USO va trouver ce mardi une équipe auboise réputée pour proposer du jeu et faire le jeu. "C'est un peu notre défaut aussi mais parfois on est capable de se mettre au niveau de l'adversaire. Des fois quand l'adversaire est moins bon, on rend une copie un peu plus pâle. Et c'est vrai qu'une équipe qui joue au ballon, comme Brest quand ils étaient venus à la Source, on avait fait plutôt un bon match. Là c'est à l'extérieur, ce n'est pas forcément à nous de faire le jeu et c'est vrai qu'on aime bien cette situation" résume le défenseur Pierre Bouby.

Pierre Bouby (1er plan) aux côtés de Cédric Cambon pourraient à nouveau être associés à Troyes, Gabriel Mutombo étant malade. - Radio France
Pierre Bouby (1er plan) aux côtés de Cédric Cambon pourraient à nouveau être associés à Troyes, Gabriel Mutombo étant malade. © Radio France - Johan Gand

Quelques changements à venir

Dans cette semaine (8 jours, en fait) à 3 matchs et en cette période de décembre où les terrains fatiguent parfois les organismes, le coach orléanais garde le même groupe que celui qui s'est incliné face à Nancy mais "il y aura des changements à l'intérieur du groupe" annonce Didier Ollé-Nicolle . Cela pourrait être le cas en défense centrale où Gabriel Mutombo, souffrant, pourrait laisser sa place à Cédric Cambon. "Il y aura aussi des changements par rapport à ce qui n'a pas fonctionné vendredi" conclut Didier Ollé-Nicolle. Karim Ziani qui a trottiné est en phase de reprise, mais il est ménagé ce mardi. Méfiance en tout cas dans cette dernière ligne droite de 2018 car ce milieu de tableau de Ligue 2 est très serré et si l'USO revenait bredouille de l'Aube, elle pourrait reculer encore au classement. 

Troyes-USO c'est à vivre ce mardi dès 20H30 sur France Bleu Orléans, coup d'envoi à 21H.