Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : US Orléans Football : Ligue 2 2018/2019

Foot Ligue 2 : L'USO va tester sa bonne étoile du moment face au Red Star

jeudi 25 octobre 2018 à 17:49 Par Johann Gand, France Bleu Orléans

Les journées passent et l'USO continue sa belle série de succès. Les orléanais en sont à 5 succès de suite, ils sont 6ème de Ligue 2 avant cette 12ème journée, mais prudence ce vendredi à Beauvais. Le Red Star, 19ème, entend bien stopper la série des jaune et rouge pour confirmer son redressement.

Avec un groupe revenu quasiment au complet, l'USO se déplace bien armée pour tenter de poursuivre la belle série du moment
Avec un groupe revenu quasiment au complet, l'USO se déplace bien armée pour tenter de poursuivre la belle série du moment © Radio France - Johan Gand

Orléans-la-Source, Orléans, France

Les semaines passent mais les résultats orléanais restent constants. Certes, ça passe des fois de justesse comme à Sochaux ou au Gazélec ou même s'ils sont parfois malmenés, les orléanais arrivent souvent à ouvrir la marque avant de fermer la porte à clef. A Ajaccio ce sont eux qui avaient pris l'avantage sur une de leurs 1ères occasions après que les corses en aient laissé passé plusieurs. Mais à la fin c'est Orléans qui gagne et c'est souvent comme ça quand ça marche, il y ce petit truc en plus, ce petit coup de pouce de la chance parfois qui fait que le match tourne en faveur de l'équipe qui est en forme. Pour autant personne n'est dupe à l'USO, "il y aura des moments compliqués dans la saison" prévient Didier Ollé-Nicolle l’entraîneur orléanais, mais pour l'instant son équipe profite et de semaine en semaine, fait sa petite récolte de points et cela commence à avoir de l'allure. 19 unités déjà engrangées avant la 12ème journée, on peut dire que par rapport à l'objectif maintien, l'USO a de l'avance sur son tableau de marche.

Casting casse-tête

Ce vendredi, 2 options se présentent pour Didier Ollé-Nicolle. Réintégrer les 4 suspendus de la semaine dernière face à Valenciennes (Monfray, Pinaud, Bouby, Cissokho), ceux qui avaient contribué à lancer la série de victoires orléanaises. Ou alors, faire confiance à ceux qui les ont remplacé et qui ont très bien tenu leurs postes avec un succès 1-0 face à Valenciennes. "C'est un dilemme qui se posait déjà avant le match de Valenciennes" lâche le coach orléanais.

L' entraîneur de l'USO (à droite, papier en main) affirme que la construction de son groupe ne lui donne pas de maux de tête, mais il cogite quand même. - Radio France
L' entraîneur de l'USO (à droite, papier en main) affirme que la construction de son groupe ne lui donne pas de maux de tête, mais il cogite quand même. © Radio France - Johan Gand

"Plusieurs joueurs montaient en puissance et je me posais la question de les faire débuter ou non mais j'ai privilégié la stabilité d'un groupe qui gagnait. A Beauvais, on va retrouver la majorité du groupe qui a enclenché cette série de victoires, ceux qui ont apporté leur pierre à l'édifice la semaine passée seront aussi du voyage. Cela ne me donne pas de maux de tête, c'est mon métier de faire des choix et choisir c'est renoncer. C'est plus compliqué quand il faut faire des choix par défaut"

Pourtant même si l'entraîneur loue un état d'esprit de tous, certains joueurs doivent commencer à se poser des questions comme Maxime d'Arpino et Gaëtan Perrin, les 2 anciens lyonnais, en manque de temps de jeu en ce moment et qui ne sont pas du déplacement dans l'Oise ce vendredi. Idem pour Hicham Benkaïd, jamais apparu sur le terrain depuis sa blessure du début de saison et qui doit avoir des fourmis dans les jambes.

Benkaïd, Perrin et d'Arpino ne sont pas du déplacement à Beauvais ce vendredi - Radio France
Benkaïd, Perrin et d'Arpino ne sont pas du déplacement à Beauvais ce vendredi © Radio France - Johan Gand
Le groupe retenu par Didier Ollé-Nicolle pour le déplacement face au Red Star - Aucun(e)
Le groupe retenu par Didier Ollé-Nicolle pour le déplacement face au Red Star - US Orléans Loiret Foot

Le Red Star, une étoile qui ne brille pas fort en ce moment

Exilés à Beauvais à cause de travaux dans leur stade Bauer, les joueurs du Red Star ont visiblement à y trouver leurs marques : 6 matchs, 2 victoires contre 4 défaites pour l'instant. Des audoniens qui affichent pour l'instant 7 défaites en 11 journées, mais ils ont entamé une (petite) série de matchs sans défaite puisqu'ils viennent d’enchaîner 1 victoire contre l'AC Ajaccio et 1 nul à Clermont. Ils savent qu'en cas de succès ce vendredi, ils pourraient sortir de la zone rouge et ainsi la tête de l'eau.

Vendredi, face à Valenciennes, l'USO s'est bien rendu compte que les équipes mal classées ou en difficulté vendent chèrement leur peau, le succès étriqué face aux nordistes en est la démonstration. D'autant plus que sur leurs 2 derniers matchs, où ils n'ont pas perdu, les joueurs du Red Star ont renforcé leur arrière-garde et évoluent désormais à 5 derrière. Un système qu'avaient utilisé Châteauroux et Valenciennes, mais que l'USO avait bien su contourner au final. Et si, d'aventure, les orléanais passaient à nouveau cet obstacle, non seulement ils s'installeraient solidement dans la 1ère partie de tableau, mais ils pourraient aussi venir chatouiller les talons du trio de tête, pas mal pour l'un des plus petits budgets de Ligue 2.  

Red Star - USO, 12ème journée de Ligue 2, c'est à vivre dès 19H30 sur France Bleu Orléans.