Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : US Orléans Football : Ligue 2 2018/2019

Foot Ligue 2 : Le derby du Centre pour sortir de la trêve et du bas de tableau pour l'USO

jeudi 13 septembre 2018 à 19:39 Par Johann Gand, France Bleu Orléans

Le fond de jeu orléanais se met en place, depuis la lourde défaite contre Auxerre (0-3), à la 3ème journée. Pourtant, sans faire un mauvais match, l'USO a chuté au Havre sur des erreurs individuelles et reste scotché en bas de tableau. Le derby ce vendredi doit permettre de se relancer.

Les orléanais ont eu 15 jours de travail pour peaufiner leur jeu et surtout gommer les erreurs individuelles, criantes au Havre.
Les orléanais ont eu 15 jours de travail pour peaufiner leur jeu et surtout gommer les erreurs individuelles, criantes au Havre. © Radio France - Johan Gand

Orléans-la-Source, Orléans, France

Pour ce derby, l'USO pourra compter sur le soutien d'un nouveau groupe de supporters les Yellow Boys.ue "ça veut dire quoi lancer la saison?". "Je l'ai déjà dit et le répète cette année ce sera très compliqué et on va lutter jusqu'au bout pour le maintien" "Si ça passe autrement, tant mieux pour nous" "Mais au départ on se dit on va jouer le maintien face à telle ou telle équipe et là, elles ont déjà une dizaine de points et nous 4" "En ce moment on joue le maintien face à Troyes ou Nancy, des gros clubs, ce sera très compliqué et il faut donc s'attendre à lutter jusqu'à la fin". o

Des "cadeaux" qu'il faut désormais gommer pour espérer mieux explique le capitaine Karim Ziani

"On a travaillé et on travaille toujours là-dessus"

C'est vrai qu'avec 14 buts encaissés en 6 matchs, l'USO a largement le titre de pire défense de la Ligue 2 actuellement. Mais c'est vrai qu'avec 10 buts déjà pris après 3 journées, difficile d'inverser la tendance. Une entame de saison qui plombe mais heureusement, depuis, cela va mieux, estime Didier Ollé-Nicolle.

Si les 3 premiers matchs avaient été lourds en terme de score, l'USO a su entre temps, serrer les rangs pour le coach orléanais

A chaque séance, une partie est réservée aux coups de pied arrêtés offensifs et défensifs - Radio France
A chaque séance, une partie est réservée aux coups de pied arrêtés offensifs et défensifs © Radio France - Johan Gand

"Lancer la saison, ça veut dire quoi?"

Le derby de ce vendredi doit donc valider la montée en puissance orléanaise, à condition aussi d'être sérieux et appliqué et éviter d'être trop généreux avec l'adversaire. Car en face, la Berrichonne qui compte 3 points de plus que les orléanais est fidèle à sa réputation d'équipe dure à manier. Les voisins castelroussins marquent peu (4 buts) mais encaissent aussi peu (4 buts) et qu'ils gagnent ou perdent c'est donc sur de petits écarts. 

Maxime d'Arpino qui fait son retour sait que Châteauroux sera difficile à faire plier

Mais quand on demande à Karim Ziani si ce match peut "lancer la saison", le capitaine de l'USO tique "ça veut dire quoi lancer la saison?". "Je l'ai déjà dit et le répète cette année ce sera très compliqué et on va lutter jusqu'au bout pour le maintien" "Si ça passe autrement, tant mieux pour nous" "Mais au départ on se dit on va jouer le maintien face à telle ou telle équipe et là, elles ont déjà une dizaine de points et nous 4" "En ce moment on joue le maintien face à Troyes ou Nancy, des gros clubs, ce sera très compliqué et il faut donc s'attendre à lutter jusqu'à la fin". Pourtant le capitaine de l'USO affirme que l'effectif cette année a beaucoup de potentiel.

Du potentiel et peut-être encore plus que la saison passée selon Karim Ziani

"Armand (Lauriente) (en chasuble bleue) et Dudu (Durel Avounou) sont des joueurs que nous n'avions pas la saison passée mais qui sont très jeunes" déclare Karim Ziani - Radio France
"Armand (Lauriente) (en chasuble bleue) et Dudu (Durel Avounou) sont des joueurs que nous n'avions pas la saison passée mais qui sont très jeunes" déclare Karim Ziani © Radio France - Johan Gand
"Dudu" (Durel Avounou) prêté par Caen a déjà inscrit 2 buts cette saison - Radio France
"Dudu" (Durel Avounou) prêté par Caen a déjà inscrit 2 buts cette saison © Radio France - Johan Gand

Les Yellow Boys en soutien

Pour ce derby, l'USO pourra compter sur le soutien d'un nouveau groupe de supporters les Yellow Boys. Ils sont une douzaine pour l'instant et seront, dès ce vendredi, identifiés en Tribune Vagner, mais sans occuper l'emplacement des Drouguis. Il ne s'agit d'ailleurs pas selon les membres de ce groupe de remplacer l'existant mais de combler le vide laissé, depuis les interdictions de stade prononcées contre certains Drouguis, suite aux incidents de la saison passée à Tours. Depuis, le stade est calme, trop...

Le président délégué de l'USO Patrick Auger souhaite un stade de la Source plus bruyant

De g à dr : Thomas Sereni et Patrick Auger de l'USO Foot, David Sapin et François Berecz des Yellow Boys - Radio France
De g à dr : Thomas Sereni et Patrick Auger de l'USO Foot, David Sapin et François Berecz des Yellow Boys © Radio France - Johan Gand

Objectif simple : animer la Source mais pas évident à réaliser dans un stade souvent en proie à l'inertie ou à la tentation d'être avant tout spectateur. Mais François Berecz, un des animateur du groupe y croit et il souhaite fédérer autour de valeurs simples. 

Convivialité, familial et ferveur maître-mots des Yellow Boys

Banderolle, grosse caisse, mégaphones et chants sont déjà prêts pour les Yellow Boys - Aucun(e)
Banderolle, grosse caisse, mégaphones et chants sont déjà prêts pour les Yellow Boys - David Sapin

Comme pour les Drouguis, l'USO aide d'ailleurs concrètement le nouveau groupe : tarifs préférentiels, aides aux déplacements et financements de certains besoins "dans la mesure de nos moyens et sous certaines conditions" précise Patrick Auger, notamment une tolérance zéro sur les actes violents. Mais le club ne tire pas pour autant un trait sur les Drouguis que l'USO attend après la fin des sanctions, d'autant que, précise Patrick Auger, "les rapports et les discussions s'étaient améliorés" depuis les incidents à Tours. En attendant les Yellow Boys espèrent donc faire monter l'ambiance et leurs effectifs pour pousser de plus en plus fort vers le maintien.