Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : US Orléans Football - Ligue 2 saison 2018/2019

Foot Ligue 2 : Une série naissante à dorloter pour l'USO ce vendredi face au Havre

jeudi 7 février 2019 à 19:03 Par Johann Gand, France Bleu Orléans et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Une victoire contre Niort, un nul à 10 contre 11 au Paris FC et une qualification à Metz mardi pour les quarts de finale de la coupe de France, l'USO enchaîne les résultats intéressants en ce moment. Une solidité qui sera mise à l'épreuve du Havre, 7ème de Ligue 2 ce vendredi.

Infranchissable sur les 3 derniers matchs, l'USO a retrouvé une solidité, souvent synonyme de points cette saison
Infranchissable sur les 3 derniers matchs, l'USO a retrouvé une solidité, souvent synonyme de points cette saison © Radio France - Johan Gand

Orléans-la-Source, Orléans, France

Le retour compliqué de Metz des orléanais cette semaine a été largement relayé. Evidemment, la 1ère conséquence que dirigeants, staff et joueurs déploraient c'était le chamboulement du programme de la semaine et une séance d'entrainement du mercredi supprimée. "On avait comme priorité la récupération et donc après être arrivé à bon port à 8H du matin en bus, ce n'était pas envisageable de maintenir la séance" précise Didier Ollé-Nicolle. Il y a tout de même eu un peu de soins pour ceux qui en avaient besoin, mais pas plus. Voilà pour le côté négatif, mais paradoxalement, certains évoquent aussi le côté positif de cette péripétie. Pour tromper l'ennui et l'attente, quelques joueurs se sont lancés dans des parties de tennis-ballon "On a bien rigolé, on a passé un bon moment et ça soude encore plus l'équipe" sourit le défenseur Gabriel Mutombo. "Ca crée aussi une ambiance, des liens, tout le monde l'a bien pris. Peut-être que cela peut apporter quelque chose aussi sur le plan humain, il faut voir" constate le coach orléanais Didier Ollé-Nicolle. Pas forcément partant pour le tennis-ballon, le milieu de terrain Durel Avounou, lui, a choisi le repos "Quand on a un petit moment tranquille, moi je passe mon temps à dormir. Déjà je ne savais même pas où on avait atterri, je pensais qu'on était à Orléans et là on me dit on n'est pas à Orléans et il faut attendre encore 2 heures et reprendre le bus pour environ 3H, tu peux rien faire. Mais bon ça, fait partie de l'apprentissage" 

Sacrée semaine

Après ce retour chaotique suite à la victoire face au leader de Ligue 2, en entrée, c'est un autre gros morceau du championnat qui arrive en plat de résistance, Le Havre, 7ème, invaincu en Ligue 2 depuis le mois de novembre (1-0 au Paris FC). Et vu les bonnes dispositions orléanaises du moment, même si délai a été plus court que prévu, ce n'est peut-être pas une mauvaise chose d'enchaîner. On sent que cette équipe orléanaise a retrouvé des atouts qui avaient fait sa force il y a quelques mois, à commencer par une défense redevenue infranchissable depuis 3 matchs. "Souvenez-vous, après le match de Bergerac, je n'avais pas aimé ces 2 buts en quelques minutes en fin de match, c'était inadmissible la façon dont on les avait pris. Dès le lendemain, j'avais resserré quelques vis. On peut accepter une mauvaise passe, un tir manqué, etc...mais ne pas faire les efforts au marquage ou pour suivre les adversaires, non. "

Didier Ollé-Nicolle avait un peu soufflé dans les bronches de ses troupes pour serrer les rangs, le message semble être passé - Radio France
Didier Ollé-Nicolle avait un peu soufflé dans les bronches de ses troupes pour serrer les rangs, le message semble être passé © Radio France - Johan Gand

L’entraîneur orléanais avait rappelé les statistiques de Ligue 2 qui montraient qu'environ 80% des équipes qui ouvrent le score ne perdent pas, mais lorsque l'on regarde les chiffres orléanais, c'est une évidence. 9 fois l'USO a frappé en 1er cette saison et 9 fois cela s'est fini par une victoire. A l'inverse, l'USO a été menée 12 fois et n'a réussi qu'une fois à arracher un nul (à Niort). La solidité défensive est donc un gage de points et combinée à une efficacité offensive qui refait surface, l'USO semble retrouver des vertus qui produisent leurs effets. 

Attention tout de même, au petit péché mignon orléanais, la prise de risque. Sur les derniers matchs, quelques ballons perdus dans des zones délicates par excès de gourmandise, parfois n'ont pas eu de conséquences, mais cela a amené quelques frissons. Au match aller au Havre, les orléanais s'en souviennent, malgré une prestation intéressante, ils s'étaient inclinés sur 3 erreurs individuelles assez grossières "C'est moi, j'avais fait n'importe quoi, une perte de balle au milieu de terrrain" se souvient notamment le milieu de terrain Durel Avounou "Le coach m'en parle encore régulièrement, c'est le genre de chose que je ne dois plus faire"

3 erreurs (dont une du milieu Durel Avounou), 3 buts au match aller, l'USO sait qu'il faudra éviter les offrandes à l'adversaire ce vendredi - Radio France
3 erreurs (dont une du milieu Durel Avounou), 3 buts au match aller, l'USO sait qu'il faudra éviter les offrandes à l'adversaire ce vendredi © Radio France - Johan Gand

Blessés, suspendus et effectif à gérer

Pierre Bouby, Jordan Tell, l'infirmerie orléanaise retrouve des pensionnaires. Ousmane Cissokho, lui, vient de prendre 5 matchs de suspension pour son expulsion houleuse au Paris FC.

Expulsion, mouvement d'humeur et dossier déjà chargé la commission de discipline de la Ligue a eu la main lourde pour Ousmane Cissokho  - Radio France
Expulsion, mouvement d'humeur et dossier déjà chargé la commission de discipline de la Ligue a eu la main lourde pour Ousmane Cissokho © Radio France - Johan Gand

Didier Ollé-Nicolle, lui aussi, sera suspendu, il vient de prendre 2 matchs de suspension supplémentaires pour des propos sur l'arbitrage après le match face à Troyes. Côté 11 de départ, Didier Ollé-Nicolle concède qu'il est difficile de toucher à une défense qui ne prend pas de but en ce moment. En revanche, 3 ou 4 changements au milieu et devant sont envisagés pour amener de la fraîcheur.

A noter également qu'un hommage sera rendu à l'attaquant argentin Emiliano Sala, orléanais pendant la saison 2012/2013. Une minute d'applaudissements aura lieu à la 9ème minute avec la photo du joueur disparu sur les écrans du stade.

Le groupe orléanais face au HAC : Renault, Gallon / Furtado, Lecoeuche, Cambon, Mutombo, Monfray, Pinaud / Demoncy, Lopy, Avounou, Ephestion, d'Arpino, Talal / Ziani, Le Tallec, Benkaïd, Perrin, El Khoumisti. Ils sont 19 et Didier Ollé-Nicolle devra en retirer un du groupe.

Les autres matchs de la 24ème journée de Ligue 2: 

USO-Le Havre c'est à vivre ce vendredi dès 19H30 sur France Bleu Orléans avec Johan Gand et André Deleplace.