Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Foot (National 2) - Jean-Noël Cabezas, entraîneur d'Andrézieux : "On n'a pas les moyens des favoris"

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le club de National 2 (4e division) a réussi son début de championnat samedi en allant gagner à Colomiers, 2-1. Malgré tout, l'entraîneur d'Andrézieux ne parle pas de monter. Un objectif que le club a manqué de peu ces deux dernières saisons.

Jean-Noël Cabezas était déjà l'entraîneur d'Andrézieux la saison dernière.
Jean-Noël Cabezas était déjà l'entraîneur d'Andrézieux la saison dernière. © Radio France - Alexandre Vau

Andrézieux-Bouthéon, France

Malgré un premier match loin de ses bases, le Andrézieux-Bouthéon Football Club (National 2) a réussi son début de championnat samedi dernier en allant gagner à Colomiers, 2-1. Mais pas de quoi s'enflammer pour l’entraîneur Jean-Noël Cabezas. Ce n'est que le premier match, et la concurrence sera encore rude cette saison. 

Pas les mêmes moyens financiers que les favoris 

Jean-Noël Cabezas : "Il y a Sète ou encore Bergerac qui ont de gros moyens. On n'a pas ces moyens. Mais _ça ne veut pas dire qu'on n'est pas ambitieux_. Il faut rester humbles. Ça ne sert à rien de dire qu'on joue la montée. On sait que la vérité c'est le terrain. Parfois ça se joue à des détails. A nous de les faire tourner en notre faveur."

Huit recrues dont deux joueurs expérimentés

Cet été, huit joueurs sont arrivés dont deux recrues expérimentées, Ali M'Madi, numéro 10 gaucher en provenance de Villefranche-Beaujolais, et Jordan Gaubey, autre milieu qui jouait aussi en National 2 la saison dernière, du coté de Jura Sud.

Deux joueurs, souligne l'entraîneur d'Andrézieux, "qui ont connu un niveau plus haut. Sinon ce ne sont que des jeunes. Il va donc falloir les former. L'état d'esprit est bon. On va pouvoir compter sur eux. Mais il va falloir être patient." 

Le maire de la ville vise à terme la Ligue 2

La patience, un mot pas forcément facile à entendre pour les supporters et pour François Clerc, le nouveau président d'Andrézieux. L'ancien International de Lyon et Saint-Etienne est ambitieux, comme le maire de la ville Jean-Claude Schalk qui vise à plus long terme la montée en Ligue 2.

Le stade de l'Envol et ses 5.000 places a été construit pour cela. Et tout le monde garde encore en tête l'exploit contre l'OM la saison dernière (2-0) en 32e de finale de la Coupe de France.

Samedi, les Andréziens font leur rentrée à domicile avec la réception de Romorantin à 18h à l'Envol.