Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Foot : "on ne remplace par Anne-Sophie Roquette", reconnaît François Vandeweghe, nouveau speaker du LOSC

-
Par , France Bleu Nord

Il aura la lourde tâche de succéder à Anne-Sophie Roquette en tant que voix officielle du LOSC. François Vandeweghe, un Lillois de 35 ans, fait son baptême ce dimanche au stade Pierre Mauroy pour la première journée face à Nantes. Il se confie à France Bleu Nord.

François Vandeweghe, Lillois de 35 ans, a été choisi parmi 150 candidats
François Vandeweghe, Lillois de 35 ans, a été choisi parmi 150 candidats © Radio France - Sarango

Lille, France

C'est lui qui dévoilera la composition des footballeurs lillois pour leur reprise dimanche en ligue 1 de football face à Nantes. C'est lui qui fera frissonner le stade Pierre Mauroy à chaque but cette saison. A 35 ans, le Lillois François Vandeweghe devient le nouveau speaker officiel du LOSC. Et avant de vivre son premier match officiel, il a accepté de répondre aux questions de France Bleu Nord.

Dans quel état d'esprit êtes-vous à 48 heures de votre baptême ?

Très impatient. Vraiment très impatient de retrouver le public lillois, de les faire vibrer. Très impatient que l'on marque aussi pour pouvoir envoyer l'annonce des buts dans le stade. C'est un rêve qui se réalise d'être là sur la pelouse pour faire vibrer tout ce stade dans lequel j'étais encore un passionné il n'y a pas si longtemps !

Qui êtes-vous ? Comment avez-vous fait pour être choisi par le LOSC pour être la nouvelle voix du stade ? 

J'ai été identifié sur les réseaux sociaux par des amis qui ont vu l'annonce avant moi et je me suis dit "pourquoi pas?". Puis, plus les minutes passaient, plus je me suis enflammé. Pour réaliser ma vidéo de présentation, je suis allé acheter de quoi faire un fond vert ; je n'avais pas assez de lumière donc je suis allé à droite à gauche chez ma famille pour chercher toutes les lampes. J'ai finalement envoyé ma vidéo puis quelques jours plus tard j'ai reçu le coup de fil m'annonçant que j'avais été sélectionné parmi les 150 candidats pour passer avec cinq autres prétendants le casting directement dans le stade. 

Vous êtes "juste" un fan du LOSC ? L'animation ce n'est pas du tout votre métier ?

Pas du tout. Je suis un fan du LOSC qui aime parler à la foule, qui aime animer biensûr mais sans aucune formation.

Vous arrivez dans un contexte béni avec un club qui a terminé deuxième du classement la saison dernière et qui jouera à partir de fin septembre la Ligue des Champions. Vous ne pouviez pas rêver mieux !!

Vous ne croyez pas si bien dire puisque c'était la plus belle semaine de ma vie. Le mercredi 24 juillet, j'ai reçu le coup de fil du LOSC m'annonçant que j'étais choisi et samedi 27 juillet ma première petite fille est née. Ce qui m'arrive est très difficilement descriptible !

Ces très beaux résultats des Dogues devraient faire venir encore plus de supporters au stade Pierre Mauroy, les records de fréquentation ont déjà été battus en fin de saison. Cela vous met un peu plus de pression ?

Non. Qu'il y ait dix supporters ou 50 000 je veux leur donner le sourire, je veux qu'ils s'éclatent au stade. J'ai envie qu'en plus de la belle prestation que livrent nos joueurs, ils gardent un super souvenir de l'avant-match, de la mi-temps et de l'après-match ou avez Charlee [Moss, l'animatrice du LOSC, NDLR] on se donne du mal pour essayer de mettre une bonne ambiance et que tout le monde soit content.

Vous allez succéder à Anne-Sophie Roquette qui sera restée 30 ans la voix du LOSC. Comment comptez-vous à la fois être à sa hauteur et à la fois vous différencier d'elle ?

C'est le bon mot. Je "succède", je ne "remplace" pas. On ne remplace pas Anne-Sophie Roquette. Elle a commencé au micro à Grimonprez-Jooris quand je commençais à fréquenter les tribunes. Pour moi - comme pour tous les supporters - elle reste la voix du LOSC. Je ne peux pas essayer de la copier, d'abord parce que je le ferai beaucoup moins bien, et puis je vais amener ma personnalité et ma touche au fil des matchs. 

Lille / Nantes pour la 1ere journée de Ligue 1, un match à vivre en direct sur France Bleu Nord dimanche à 15h avec Christian Palka et Benoît Dequevauviller