Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Foot : pas de match le week-end prochain en Essonne après l'agression d'un arbitre

mercredi 4 novembre 2015 à 17:24 Par Bruno Salomon, France Bleu Paris et France Bleu

Les rencontres du district de l’Essonne de football du week-end prochain sont suspendues, suite à l'agression d'un arbitre après un match à Morangis. L’homme en noir a dû être hospitalisé, il est sorti de l'hôpital ce mercredi mais reste profondément choqué.

Carton rouge
Carton rouge © Maxppp

Paris, France

C’est une mesure forte qu’a pris le Comité directeur du district de l’Essonne de football ce mercredi. Le week-end prochain les footballeurs du samedi et du dimanche du département sont priés de rester chez eux.  "En totale solidarité avec le corps arbitral essonnien, nous avons décidé de reporter à une date ultérieure toutes les rencontres de championnat départemental du week-end prochain" explique le district dans un communiqué.

Agression de l’arbitre sur un parking après le match

C’est à l’issue du match de championnat d’excellence entre l’équipe réserve de Morangis-Chilly et celle de Grigny, conclu sur le score de 0 à 0, que l’agression a eu lieu. Alors que la rencontre s’est passé normalement avec juste « quelques mots » nous précise t-on, l’arbitre s’est fait agresser à la sortie du stade sur un parking. Un homme seul est venu à sa rencontre, des insultes ont fusé, avant que l’agresseur ne tente d’étrangler. L’arbitre qui a perdu connaissance a été transportée à l’hôpital. Depuis, il en est sorti, mais reste « choqué » de cette agression qu’il ne comprend toujours pas. L’agresseur n’a toujours pas été interpellé, car le commissariat de Savigny-sur-Orge, qui a ouvert une enquête, ne l’a pas formellement identifié.

"Halte à la violence sur et hors des terrains"

Dans un communiqué diffusé sur son site internet ce mercredi, le district de l’Essonne condamne "cette agression inqualifiable" et son président François Thisserant précise "que les arbitres sont garants de l’équité sportive et du respect de l'éthique sportive. Ils sont également investis d’une mission de service public avec les conséquences que cela entraîne en cas d’agression."