Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Foot - Pau FC : "un rêve qui devient réalité" pour le président Bernard Laporte-Fray

-
Par , France Bleu Béarn

Enfin ! Après de longues semaines d'attente, le Pau FC est officiellement en Ligue 2. La FFF, par le biais d'un procès-verbal, offre la confirmation de la montée des Béarnais. Une formidable page de l'histoire du club qui s'écrit, selon son président Bernard Laporte-Fray.

Bernard Laporte-Fray le président du Pau FC courrait après la Ligue 2 avec le club depuis 25 ans !
Bernard Laporte-Fray le président du Pau FC courrait après la Ligue 2 avec le club depuis 25 ans ! © Maxppp - David Le Déodic

Bernard Laporte-Fray a le sourire ce vendredi matin. La confirmation de la FFF, tombée la veille dans la soirée, assure sa place au Pau FC en Ligue 2 la saison prochaine. Il y a encore beaucoup de pain sur la planche pour y être compétitif, mais le président savoure.

France Bleu Béarn : Comment vous sentez-vous, maintenant que la nouvelle tant attendue est là ?

Bernard Laporte-Fray : Très bien ! Bien dans mes pompes on pourrait dire, malgré le déconfinement et tout ce que cela implique… Ça a été long, mais bon, il faut savoir que ça fait 25 ans qu’on bataille pour accéder à ce niveau. Les deux mois que nous venons de passer ont été difficiles, mais quand le but est atteint, tout s’efface, tout s’estompe.

Tout le monde s’attendait à ce que le Pau FC soit récompensé de sa saison par une montée, vous aussi, la surprise n’aurait pu être que mauvaise ?

Dans la mesure où l’hypothèse d’une saison blanche avait été écartée, on ne pouvait qu’acter le classement à la dernière journée, donc l’espoir a toujours été présent. Après, ce qui se trame entre les présidents de Ligue 1 et Ligue 2, on n’en était pas informés. Le président de la Fédération, Monsieur Le Graët, a pris les choses en main et a appliqué le règlement. Donc à partir de là, on ne pouvait que monter.

Dans cette période, le club a été tenu au courant, ou bien c’était le flou ?

On se réunissait en visio avec les autres présidents de National, et tout le monde était d’accord pour dire que Pau et Dunkerque seraient en Ligue 2 la saison prochaine. Mais on n’avait aucun retour officiel. Donc ça a été difficile, avec le sentiment de perdre du temps, d’attendre deux mois sans pouvoir se projeter sur la saison suivante… Cela a été un peu frustrant à ce niveau-là.

Ça ne veut pas dire qu’on a terminé, maintenant il va falloir se stabiliser à ce niveau      
— Bernard Laporte-Fray

Parce que tout le monde sait que la marche entre National et Ligue 2 est très haute, à tous les niveaux…

C’est un sacré challenge ! C’est un rêve qui devient réalité, on ne s’en rend pas toujours compte mais toucher le monde pro, dans le foot, c’est un lourd combat. Ça ne veut pas dire qu’on a terminé. Maintenant il va falloir se stabiliser à ce niveau. Mais c’est une page qui se tourne, le succès est présent !

Il y a maintenant beaucoup de dossiers sur la table pour préparer la reprise…

On travaille sur le recrutement, la nomination du futur entraîneur en début de semaine prochaine, et à partir de là, on s’attaquera à garder les joueurs que l’on souhaite conserver. Ça sera en étroite collaboration entre le futur entraîneur et Joël Lopez, en charge du recrutement, c’est leur secteur.

Il y a déjà des noms ?

Pas encore, on va recevoir les joueurs très vite pour tout mettre en place.

Bernard Laporte-Fray va travailler à stabiliser le club en Ligue 2.
Bernard Laporte-Fray va travailler à stabiliser le club en Ligue 2. © Maxppp - David Le Déodic
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu