Football

FOOT - Les Auxerrois n'ont pas fait le poids face au Nîmes Olympique

Par Clara Guilliet et Virginie Salanson, France Bleu Auxerre vendredi 29 janvier 2016 à 16:46

AJA -Nîmes, en août dernier !
AJA -Nîmes, en août dernier ! © Maxppp

Pas assez convaincante sur le terrain et victime de deux erreurs défensives, l'AJA s'est inclinée pour la 23e journée du championnat de ligue 2 (2-1) face aux Crocos de Nîmes. Une mauvaise opération qui place les Auxerrois à 7 points du podium, loin de leurs rêves de montée.

Les Auxerrois partaient au combat ce vendredi pour la 23e journée du championnat de ligue 2. Et les Nîmois ont donné la couleur très vite, avec un but de Renaud Ripart dès la 15e minute et une entame de match très offensive. A l'arrivée, l'AJA s'incline 2 buts à 1, ce qui la place au 8e rang du classement de ligue 2, avec 32 points. Le podium semble désormais inaccessible.

Une AJA qui "paye cash ses erreurs"

Jean-Luc Vannuchi, l'entraineur auxerrois avait pourtant prévenu son équipe. "Il y aura des moments difficiles." Les Crocos de Nîmes n'ont pas perdu depuis la reprise du championnat, prêts à tout pour se sauver de la zone de relégation. Et l'AJA, ce vendredi, ne s'est pas montrée à la hauteur. Premier but donc de Renaud Ripart dès la 15e minute. En cause, une erreur de marquage de la défense auxerroise. Deuxième but gardois à la 59e minute signé Anthony Koura sur une erreur cette fois du gardien auxerrois Zacharie Boucher, sorti trop loin de sa surface de réparation. Les Icaunais prennent l'eau.

" On ne peut pas gagner un match en faisant de tels cadeaux. C'est facile de se réveiller à la 65e minute. J'aimerais que l'équipe se réveille dès la 1ère." Jean-Luc Vannuchi

"Il faut être dans le match dès la 1ere minute" JL Vannuchi

Adama Ba parvient à remonter au score à la 77e minute, un centre dévié par le défenseur nîmois Jérémy Cordoval dans ses propres filets. Mais pas de quoi assurer à l'AJ Auxerre une égalisation. Malgré les changements et une seconde mi-temps plus rythmé, les Auxerrois repartent sans point.

" Je trouve qu'on a été volontaire, qu'il y a eu de l'envie. Mais on paye cash nos erreurs", analyse Sohny Séfil, le défenseur auxerrois.

"On paye cash nos erreur" Sonhy Sefil

▼ Suivez le match en direct ci-dessous et sur twitter @bleuauxerre