Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Foot - TFC : « Je ne vais pas me prendre pour un autre » annonce Michaël Debève

-
Par , France Bleu Occitanie
Toulouse, France

Michaël Debève, nommé entraîneur du Toulouse Football Club en remplacement de Pascal Dupraz jusqu'à la fin de la saison, a tenu ce jeudi son premier point presse. L'occasion de l'interroger sur sa manière d'entraîner, et ce qu'il compte changer pour écarter les Violets de la zone de relégation.

Michaël Debève, le nouvel entraîneur du TFC, a détaillé sa méthode.
Michaël Debève, le nouvel entraîneur du TFC, a détaillé sa méthode. © Maxppp - Michel Viala

France Bleu Occitanie : Votre méthode sera-t-elle différente de celle de vos prédécesseurs ?

Michaël Debève : Il y a toujours des différences et chaque personne veut coacher d'une manière un peu spéciale, après je ne suis pas là pour révolutionner le football. Il y a beaucoup de principes que tous les entraîneurs emploient, mais effectivement, lorsqu'il y a un nouvel entraîneur, l'attente du groupe et des joueurs, c'est de modifier certaines choses. Cela ne veut pas dire qu'avant il y avait des choses qui n'allaient pas, ou qui allaient bien. C'est tout simplement que quand un coach arrive, il faut changer des choses et avoir sa propre philosophie au niveau du jeu.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Et quelle est votre philosophie de jeu ?

Je ne vais pas vous promettre de faire du beau jeu, je ne suis pas un coach qui a la prétention de dire : « maintenant je vais bien faire jouer mon équipe ». Je veux simplement trouver une équipe efficace, performante dans le jeu et défensivement. Je ne vais pas me prendre pour un autre ou inventer des choses, mais avoir une équipe conquérante et qui aille de l'avant. Je le dis en conférence de presse mais il va falloir le mettre en application très rapidement parce qu'il y a peu de temps pour préparer le prochain match (face à Troyes ce samedi soir, NDLR).

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Lors du dernier changement d'entraîneur, Pascal Dupraz avait réussi à sauver le club. Vous pensez avoir la carrure pour remplir la même mission ?

Je ne peux pas faire du Pascal Dupraz. Pascal est un personnage emblématique, il a fait des choses énormes, on lui doit la remontada et notre place en Ligue 1. Il a son charisme et j'ai le mien, nous avons des idées qui se rapprochent et j'ai beaucoup appris avec lui. Maintenant est-ce que j'ai la carrure ? On le verra, mais il faut laisser un peu de temps. Pascal ne laisse pas une équipe au bord du gouffre, c'était cohérent ce qu'on faisait, mais on n'a pas eu ce facteur réussite, on n'a pas pu enchaîner pour prendre des points... Les joueurs sont mobilisés, et avec ce changement, il faut arriver à trouver autre chose pour qu'ils puissent se libérer et inverser la spirale négative.

J'ai confiance en tous les joueurs, en toutes les personnes qui travaillent pour le club. On a un objectif commun, on va avoir besoin du public qui j'espère répondra présent pour nous encourager. Nous sommes dans une période critique, et pour s'en sortir, il faut que tout le monde s'allie pour avoir des résultats. Je souhaite que toute la région Midi-Pyrénées soit derrière nous.      
— Michaël Debève

"Est-ce que j'ai la carrure ? On le verra" affirme Michaël Debève, qui demande du temps.
"Est-ce que j'ai la carrure ? On le verra" affirme Michaël Debève, qui demande du temps. © Maxppp - Michel Viala
Choix de la station

À venir dansDanssecondess