Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Football - Affaire des "rats" : démission du président de Gamaches, le SC Abbeville saisit la justice

-
Par , France Bleu Picardie

Scandalisés par l'apparition du mot "rats" à la place du nom "SCA" sur le tableau d'affichage du stade de Gamaches, les dirigeants abbevillois ont décidé de porter l'affaire en justice. Le président de l'AS Gamaches Jean-Jacques Carpentier a démissionné.

Le nom du SCA a été remplacé par le mot "rats" sur le tableau d'affichage du stade Serge Leleu à Gamaches
Le nom du SCA a été remplacé par le mot "rats" sur le tableau d'affichage du stade Serge Leleu à Gamaches -

Le derby de Régional 2 remporté sportivement par Gamaches (1-0) dimanche 10 novembre 2019 face à Abbeville est loin d'être terminé en coulisses. Les dirigeants du SCA restent outrés par l'utilisation du mot "rats" pour qualifier leur club sur le tableau d'affichage électronique du stade Serge Leleu de Gamaches après la rencontre. 

Jérôme Crépin (SCA) : "C'est intolérable!"

Invité de l'émission La Tribune sur France Bleu Picardie, le président délégué du SC Abbeville et avocat Jérôme Crépin a annoncé que son club allait "saisir la Ligue des Hauts-de-France pour cet incident disciplinaire, et _déposer plainte au pénal pour injure raciale_, le parquet d'Amiens sera saisi. Le terme "rat" historiquement, on y faisait référence en 1939 lorsque la presse collaborationniste montrait les juifs. C'est intolérable. Je ne laisserai ni les gamins de mon club ni les abbevillois se faire qualifier de rats!"

Jean-Jacques Carpentier : "Gamaches n'est pas un club fasciste"

A Gamaches, le président du club Jean-Jacques Carpentier avait très vite condamné cet "incident ignoble et inacceptable qui n'est le fait ni d'un joueur ni d'un dirigeant de mon club. C'est une négligence", a t-il reconnu sur France Bleu Picardie, "la tablette reliée au tableau d'affichage n'a pas été rangée par l'animateur du match, elle est restée à la portée de tout le monde, _je ne connais pas l'auteur de cet acte_, mais Gamaches n'est pas un club fasciste. On a même des maghrébins et des noirs dans notre équipe!" Jean-Jacques Carpentier a multiplié en vain les messages d'excuses auprès du SC Abbeville et de son nouveau président David Renoire. "Mais personne ne m'a répondu".  

Gamaches sans président

Un peu plus tard, après avoir entendu les décisions annoncées par le SC Abbeville sur France Bleu Picardie, Jean-Jacques Carpentier, 62 ans, annonçait sa démission. "J'ai décidé d'abandonner la présidence du club parce que j'arrive à saturation, j'en ai marre d'être sali, on accable Gamaches mais il faut aussi parler du comportement des abbevillois qui nous prennent pour des "cassos" (sic). Je voudrais dire à Me Crépin qui fait allusion à l'Histoire que mon père a été déporté et que mon oncle a été fusillé et torturé par les allemands alors je sais ce qu'est le nazisme. Il y a eu un manquement grave que je condamne, mais par contre _je ne veux pas qu'on salisse mon nom_." 

Le SC Abbeville a par ailleurs annoncé une interdiction d'entrée au stade Delique au match retour pour le dirigeant gamachois Jonathan Carpentier, fils du président démissionnaire, pour avoir selon Jérôme Crépin "continuer de proférer ce terme rats à l'égard des dirigeants du SCA et des abbevillois en général. Nous avons le devoir de prévoir tout trouble à l'ordre public".

Le SC Abbeville et Gamaches sont respectivement 2e et 3e du championnat de Régional 2. Dimanche, les Gamachois l'ont emporté 1 à 0.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess