Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Football | Avec ses nouvelles installations, l'US Concarneau met le cap sur la Ligue 2

jeudi 3 mai 2018 à 15:13 Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel

L'US Concarneau a inauguré les nouveaux vestiaires de son stade Guy-Piriou. Deux millions et demi d'euros ont été investis pour permettre au club de se doter d'installations homologuées pour la Ligue 2. Le cap est mis pour le club finistérien.

Noël Le Graët, le Président de la FFF, inaugure les travaux du stade Piriou de  Concarneau avec Jacques Piriou (à gauche, Président de l'US Concarneau) et André Fidelin (à droite, maire de Concarneau)
Noël Le Graët, le Président de la FFF, inaugure les travaux du stade Piriou de Concarneau avec Jacques Piriou (à gauche, Président de l'US Concarneau) et André Fidelin (à droite, maire de Concarneau) © Radio France - Thomas Lavaud

Concarneau, France

C'est une révolution plus qu'une évolution. Les vieux vestiaires "insalubres" selon les mots de l'entraîneur Cloarec et du Président Piriou, ont laissé la place à des espaces colorés et spacieux. A l'étage, les salariés du club prendront prochainement possession de bureaux flambants neufs, après un an passé dans des préfabriqués.

Pendant huit mois et demi, le vieux stade Guy-Piriou de Concarneau s'est offert un renouveau bien mérité. Ce n'est pas du luxe, juste la norme pour un club de National qui se professionnalise mois après mois.

Ca se passe de commentaires - Radio France
Ca se passe de commentaires © Radio France - Superbe infographie de Thomas Lavaud

Depuis sa montée en National à l'été 2016, l'US Concarneau évolue dans son stade grâce à une dérogation accordée par la Fédération. La ville de Concarneau a donc voté ces travaux, en 2016, pour un montant de 2 millions 580.000 euros. 800.000 euros de plus que le budget du club. Mais elle a pu récupérer un million de subventions.

Ne pas se mettre à jour, c'était mettre l'USC sous la menace d'une relégation administrative en N2 et prendre le risque de freiner les ambitions du club le plus dynamique à la pointe bretonne.

Plus de deux millions et demi de travaux

Les Thoniers devraient en effet assurer très prochainement leur second maintien consécutif en National, l'équivalent de la troisième division nationale. En début d'année, ils ont participé à leur quatrième 16e de finale de coupe de France en cinq ans.

L'équipe junior a, elle, réussi à se hisser en quart-de-finale de Gambardella alors qu'elle évolue au niveau régional. Enfin, une trentaine de jeunes concarnois ont pu intégrer des centres de formations professionnels après avoir débuté à l'USC.

Le National étant une division difficilement viable à long terme, ces investissements vont renforcer l’attractivité du club et l'aider à viser d'ici à quelques saisons la montée en Ligue 2, un objectif de moins en moins caché.

Noël Le Graët a coupé le ruban

Annoncé présent, Didier Deschamps s'est excusé. Mais Noël Le Graët, Président de la Fédération française de football, avait fait le déplacement. Sa première apparition publique depuis plusieurs semaines.