Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Football | Brest : Magnetti-Fabri, les Marseillais en Bretagne

mercredi 16 mai 2018 à 6:40 Par Julien Balidas, France Bleu Breizh Izel

14 ans après sa dernière finale européenne, l'Olympique de Marseille affronte l'Atletico Madrid. En jeu, l'Europa League. Et un nouveau trophée continental pour Marseille. Au Stade Brestois, deux Marseillais pur sang, passés par l'OM, ne vont pas en louper une miette. Hugo Magnetti et Julien Fabri.

Hugo Magnetti et Julien Fabri sont nés à Marseille.
Hugo Magnetti et Julien Fabri sont nés à Marseille. © Radio France - Julien Balidas

Brest, France

C'est l'événement de cette fin de saison pour le foot français. Un club en finale d'une compétition européenne. La cité phocéenne est au taquet, les amoureux de l'OM dans l'hexagone aussi. Marseille espère décrocher l'Europa League face à l'Atletico Madrid (à Lyon ce mercredi soir). Au Stade Brestois, deux joueurs sont nés à Marseille même : Julien Fabri et Hugo Magnetti. Ils ont même fait leurs classes à l'OM. 

Magnetti : "Je suis né à côté du Vélodrome"

Pour ces deux-là, le rendez-vous est immanquable : "Je suis né à côté du stade Vélodrome. Je garde toujours un œil sur l'OM. C'est la passion depuis tout petit. Quand j'étais gamin, mes parents m'emmenaient au stade", sourit Hugo Magnetti, arrivé en Bretagne cet été après un passage à Bastia. Julien Fabri embraye : "Je ne manque pas un match, je suis à fond derrière eux. Comme un vrai supporter."

As Mazargues et Burel FC

A fond derrière l'OM. Et pour cause, les deux joueurs ont porté ce maillot : "J'ai débuté à l'AS Mazargues et à onze ans j'ai intégré le centre de formation. J'étais sous contrat encore jusqu'à l'été dernier. Un vrai Marseillais et fier de l'être", explique Fabri. Hugo Magnetti, lui, fait ses classes à l'OM également avant de rejoindre le Burel FC, club de la cité phocéenne partenaire de l'OM. Puis Bastia.

En 2004, Julien Fabri avait dix ans. Hugo Magnetti avait cinq ans : "Je me souviens des klaxons dans les rues. C'était un énorme engouement. Mais je n'étais pas conscient du truc comme cette année. Depuis une semaine tout le monde ne pense qu'à ça à Marseille. Tout le monde est stressé mais ce sera une belle fête."

"On va la regarder entre Marseillais"

Les deux Marseillais exilés en Bretagne vont sans doute s'installer ensemble devant la télé mercredi soir : "On va la regarder entre Marseillais. Et qu'entre Marseillais", insiste Fabri. "Sinon les autres vont nous déconcentrer et on ne pourra pas bien suivre le match."

Julien Fabri voit l'OM gagner 1-0, Hugo Magnetti mise sur le 2-1 pour les Olympiens. Match à vivre en direct sur France Bleu ce mercredi.