Football

Football: Caen et Nîmes attendent l'avis du CNOSF

Par Jean-Pierre Blimo, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) mercredi 30 avril 2014 à 6:00

Foot Caen Jean-François Fortin président du SMCaen
Foot Caen Jean-François Fortin président du SMCaen © Jean-Yves Desfoux - MaxPPP

L'affaire remonte au 14 mars dernier. Nîmes n'avait jamais pu arriver au stade D'Ornano pour y disputer un match contre Caen, pour la 28e journée de Ligue 2. Débouté par la commission des compétitions de la LFP, puis conforté en appel, Caen espère une décision en sa faveur de la part du CNOSF qui doit donner un avis "consultatif" ce mercredi. Le tribunal administratif pourrait trancher ensuite.

Le terrain et les coulisses

Pas le temps de se reposer pour les joueurs du stade Malherbe de Caen, qui ont obtenu une victoire très importante lundi à Angers. (2-1 avec des buts de Duhamel et Kodjia en fin de match ). 

Bien calés à la troisième place du podium de la ligue 2, avec deux longueurs d'avance sur Nancy, le quatrième, le club caennais attend également une autre bonne nouvelle dans les coulisses du football cette fois. 

Ce mercredi, le CNOSF doit rendre un avis consultatif dans l'affaire qui oppose les clubs de Caen et de Nîmes. Rappelons que le 11 avril dernier la commissison d'appel de la ligue profesionnelle avait donné "match gagné" aux caennais, infirmant ainsi la décision de la commission des compétitions qui avait donné raison aux nîmois.

Les gardois avaient plaidé le "cas de force majeure" car ils n'avaient pas pu atterrir à l'heure avant un match comptant pour la 28e journée, le 14 mars dernier à l'aéroport de Caen Carpiquet.

Le comité national olympique qui n'aura qu'un avis consultatif s'est déjà réuni lundi après-midi et a entendu les deux parties. Son avis sera suivi ou non par le conseil d'administration de la LFP, dont le président caennais Jean-François Fortin fait partie.

Un président qui ne veut pas croire que le comité olympique infirmera cette décision.

Foot Caen Jean-François Fortin attend le verdict du CNOSF

"si ce match était à rejouer j'irai jusqu'au bout"

"ce serait une très grande satisfaction pour moi de constater que le stade malherbe peut monter en ligue 1 sans les trois points contre Nîmes"

Jean-François Fortin

De son côté l'entraîneur caennais Patrice Garande souhaite mettre cette décision entre parenthèse, pour continuer à travailler avec ses joueurs sans se préoccuper des coulisses.

Foot Caen Patrice Garande parle des trois points contre Nîmes

"on est là où on est sans ces trois points de Nîmes, après il y a trois points dans la nature"

" nous on avait repassé les maillots, nettoyé les shorts, on était en tenue et ils ne sont pas  venus " 

Patrice Garande 

Le club qui ne sera pas satisfait de l'avis du CNOSF pourra ensuite se retourner vers le tribunal administratif qui pourrait être en mesure de statuer en urgence avant la fin du championnat, ce qui ne sera pas le cas si l'un des deux clubs saisit le conseil d'état, qui serait la dernière juridiction compétente dans cette affaire. 

Sur le plan sportif, le Stade Malherbe de Caen rejouera donc à domicile, vendredi soir à 20h00 contre le CA Bastia une rencontre que vous pourrez vivre en inrégralité sur France Bleu Basse-Normandie.