Football DOSSIER : L'US Granville en Coupe de France

Football, coupe de France : l'US Granville prépare son oral à la FFF pour son 8e de finale

Par Eric Turpin et Anthony Raimbault, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin mardi 26 janvier 2016 à 17:09

16e de finale de la coupe de France : Granville (CFA2) bat Sarreguemines (CFA)
16e de finale de la coupe de France : Granville (CFA2) bat Sarreguemines (CFA) © Maxppp - Stéphane Geufroi

Le petit poucet de la coupe de France de football jouera mardi 9 février son 8e de finale de coupe de France. Mais où ? La Fédération Française de Football a dit non hier pour le stade Louis-Dior, mais les dirigeants passent en appel ce jeudi matin avec de nouveaux éléments.

La première décision de la FFF était attendue. Mardi après-midi, les organisateurs de la Coupe de France ont dit non à Granville pour organiser le 8e de finale contre Bourg-en-Bresse au Stade Louis Dior. Le club a fait appel de la décision. Le dossier sera examiné à 11h ce jeudi au siège de la Fédération  Française de Football à Paris. L'horaire du match est désormais connu, ce sera le mardi 9 février à 21h. Une rencontre à vivre sur France Bleu Cotentin.

Des normes plus strictes d'un tour à l'autre

Le club qui reçoit un 8e de finale doit disposer d’un terrain de niveau 3 au moins, ce qui veut dire par exemple un surface de jeu qui respecte une certaine dimension : 68 mètres de largeur.  Autre point à respecter : avoir un espace sécurisé pour stationner le bus des joueurs adversaires et des arbitres, avec accès protégé aux vestiaires.

Rien que sur ces deux points le Stade Louis Dior, taillé pour le championnat de CFA2, n’est pas dans les clous. Les dirigeants du club le savaient. C’est pour cette raison qu’ils ont demandé une dérogation à la Fédération française, qui a donc dit non.

La mairie de Granville se mobilise 

Les dirigeants de l'US Granville veulent jouer à Louis-Dior. Avant leur oral de la dernière chance à la FFF, ils ont donc travaillé le dossier, avec quelques éléments nouveaux qui pourraient peser dans la balance. La mairie de Granville s'est engagée par écrit à faire les aménagements nécessaires : notamment l’agrandissement du terrain. La pelouse de Louis Dior doit être élargi de 1,5 m pour répondre aux exigences de la FFF. Le club va aussi renforcer la sécurité dans le stade, en aménageant un espace protégé pour l'équipe adverse. Les travaux sont minimes et peuvent être faits dans les temps. De toute manière, ces modifications auraient dû être réalisées en cas de montée du club en CFA.

D'Ornano trop cher 

La décision définitive sera prise au siège de la Fédération française de football, jeudi en début d'après-midi. Les granvillais sont confiants, mais si la FFF confirme sa première décision,  il faudra trouver un autre stade. La piste menant au stade Michel d'Ornano à Caen a du plomb dans l'aile à cause du prix : 60 000 euros environ pour délocaliser la rencontre. Trois autres stades pourraient accueillir le 8e de finale : Cherbourg (Manche), Hérouville Saint-Clair (Calvados) ou Alençon (Orne).

GRANVILLE /BOURG-EN-BRESSE, MARDI 9 FEVRIER A 21h A SUIVRE SUR FRANCE BLEU COTENTIN