Football

Football - Coupe de la Ligue : les Girondins de Bordeaux confirment leur redressement en battant Lorient (2-0)

Par Damien Gozioso, France Bleu Gironde et France Bleu mercredi 13 janvier 2016 à 0:35

Bordeaux a disposé de Lorient devant moins de 10000 spectateurs.
Bordeaux a disposé de Lorient devant moins de 10000 spectateurs. © Radio France - Damien Gozioso

Grâce à match qu'ils ont remporté sans trembler, les Girondins de Bordeaux portent à huit leur série de matchs sans défaite et s'offrent logiquement une demi-finale de Coupe de la Ligue. Victoire 2-0 ce mardi soir contre Lorient.

Une statistique au coup d'envoi pouvait faire douter les joueurs de Willy Sagnol : jamais le FC Lorient ne s'était incliné en quart de finale de Coupe de la Ligue avec trois succès en autant de participations lors des éditions précédentes. Mais les Bordelais avaient eux aussi une série intéressante à faire valoir, ils restaient sur sept matchs sans défaite toutes compétitions confondues. Au terme d'un match dominé de la tête et des épaules, ce sont bien les coéquipiers de Cédric Carrasso qui l'ont emporté 2-0 grâce à des buts de Plasil (44ème) et Chaigneau (csc, 56ème).

Confirmation des progrès girondins

Willy Sagnol avait souligné avant ce match "l'importance de la Coupe de la Ligue" qui pourrait permettre à ses joueurs de retrouver une compétition européenne. La consigne est visiblement passée puisque dès l'entame du match les Bordelais sont allés de l'avant et ont inquiété le portier des Merlus Florent Chaigneau. La confiance revient peu à peu pour les Girondins explique Nicolas Maurice-Belay après le match, replacé au cœur du jeu pour apporter sa touche technique. Et cela se voit puisque après un premier succès à l'extérieur en Ligue 1 sur la pelouse de Montpellier lors de la dernière journée, les Bordelais ont confirmé en livrant une prestation de qualité face à des Lorientais très timorés. 

Fébrilité lorientaise

Dès la 2ème minute du match, la défense lorientaise s'est distingué, mais pas pour le meilleur puisqu'*un centre contré de Poko aurait pu permettre à Rolan - étonnamment __*seul au second poteau - d'ouvrir le score. Le premier but de Bordeaux finalement l'oeuvre de Jaroslav Plasil interviendra lui aussi suite à une erreur défensive : une relance dans l'axe en catastrophe permettant au milieu tchèque de laisser admirer sa qualité de frappe de 25 mètres. Au milieu d'autres errements qui auraient pu permettre aux Girondins d'aggraver la marque, c'est finalement suite à un corner repris aux six mètres par Adam Ounas et mal négocié par le portier du FC Lorient que Bordeaux a creusé l'écart.

L'attaque Tango ne s'est pas non plus montré à son avantage, privée il est vrai de Waris et Moukandjo, suppléées par Jeannot et Traoré. Cédrid Carrasso a passé une soirée tranquille, bien aidé également par la performance de sa défense centrale formée par le duo Yambéré-Guilbert.

Les absents ont toujours tort ?

Sans Sané, qui pourrait être transféré, ni Saivet qui l'a déjà été du côté de Newcastle, les Bordelais ont trouvé la bonne carburation, notamment grâce à Poko, plein d'allant offensivement et qui confirme sa bonne fin d'année 2015, mais aussi par l'apport du jeune Adam Ounas, très remuant. Même les joueurs alignés à un poste différent de leur positionnement naturel - Guilbert dans l'axe ou Maurice-Belay comme milieu relayeur - ont apporté satisfaction à Willy Sagnol, heureux de voir se poursuivre l'aventure de la Coupe de la Ligue pour son club.