Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Football | Coupe du monde féminine 2019 : au Havre, les billets se vendent comme des petits pains

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

A 100 jours du début de la Coupe du Monde féminine en France, le comité d'organisation dévoile les chiffres de la billetterie. La ville du Havre fait partie des bons élèves. Le Stade Océane attire déjà des milliers de spectateurs, pour les sept matchs qu'il organise.

Le Stade Océane devrait faire le plein pour plusieurs rencontres qu'il accueillera lors de la Coupe du Monde féminine 2019
Le Stade Océane devrait faire le plein pour plusieurs rencontres qu'il accueillera lors de la Coupe du Monde féminine 2019 © Maxppp - Thomas BREGARDIS (Photo d'illustration)

L'engouement est déjà là, et il n'est pas négligeable. A J-100, la prochaine Coupe du Monde féminine de football suscite un très grand intérêt partout en France, et même en dehors de nos frontières. Pour l'heure, plus de 500.000 billets ont déjà été vendus, en France. Au Havre, l'une des neuf villes hôtes, ce sont près de 53.000 tickets qui ont déjà trouvés preneurs, via les packs, et alors que les organisateurs n'ont même pas encore lancé la vente des billets à l'unité pour le grand public (7 mars), excepté pour les détenteurs d'une carte visa (partenaire). Des spectateurs français, mais aussi étrangers, puisque ces derniers représentent 46% des ventes.

Des chiffres qui font du Havre la quatrième meilleure vendeuse de France ; Lyon et Paris occupant les deux premières places. Les réservations d'hôtel, dans la plus grande ville normande, commencent également à tomber. Certains hôteliers affirment, d'ailleurs, qu'ils sentent, pour le moment, un effet plus grand pour la Coupe du Monde que pour le prochain anniversaire du Débarquement. 

Quatre terrains d'entraînement autour du Havre

France Bleu Normandie s'est par ailleurs procuré la liste des quatre sites qui accueilleront les entraînements précédant les sept rencontres au Stade Océane : au Havre, les terrains de la Cavée Verte et du Stade Jules Ladoumègue ont été retenus. A ceux-là s'ajoutent deux terrains sur la commune de Deauville. Au total, 37 terrains d'entraînement ont été sélectionnés partout en France, à raison de quatre autour de chacune des villes hôtes. Les hôtels qui accueilleront les délégations devront se trouver à une vingtaine de minutes, au maximum, des terrains d'entraînement. Et à une heure, maximum, des stades qui accueilleront la compétition. 

Alors qu'ils avaient vocation à faire partir de la liste, les terrains de Soquence ne bénéficieront finalement qu'au Havre AC. Actuellement en travaux, il ne seront pas livrés à temps et deviendront dans les prochains mois ceux du nouveau centre d'entraînement du club normand. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu