Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% DFCO

Football féminin : le DFCO cherche ses futures stars

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le club dijonnais organise avec l'ASPTT des journées de détection au stade des Poussots. Ce mercredi, elles étaient une cinquantaine à tenter leur chance, avec pour la plupart un objectif bien précis : devenir joueuse professionnelle.

Séparées en petits groupes, les jeunes footballeuses passent les différents tests
Séparées en petits groupes, les jeunes footballeuses passent les différents tests © Radio France - Soisic Pellet

Elles sont une cinquantaine, âgées de 14 à 16 ans, à tenter leur chance sur le terrain du stade des Poussots. Ce mercredi, le DFCO féminin et l'ASPTT Dijon sont à la recherche de leurs futures recrues. Pas de nombre de places limite n'est prévu, "les meilleures seront prises" affirme Sébastien Viaud, recruteur du lycée Hippolyte Fontaine à Dijon. 

Etat d'esprit et maîtrise technique

Et pour déterminer les "meilleures", Sébastien Viaud a plusieurs critères : "il y a l'état d'esprit, la maîtrise technique, l'intelligence de jeu. Et si en plus de tout ça, on décèle de vraies qualités physiques, c'est le top !" Des tests techniques sont donc au programme, comme des sprints chronométrés ou des exercices de jongles avec le ballon par exemple. 

Mais le plus important, ce sont les matchs. "C'est là qu'on va regarder l'attitude, comment elle se fond dans un nouveau groupe, avec des joueuses qu'elle ne connaît pas" explique Manon Vif, responsable féminine de l'ASPTT Dijon. 

De plus en plus de candidates 

Les recruteurs l'ont très clairement remarqué : le football féminin se démocratise vraiment. La preuve, les jeunes filles sont de plus en plus nombreuses à se présenter à ces journées de détection. Elles viennent également de plus en plus loin. Et elles ont pour la plupart le même objectif : devenir joueuse professionnelle. 

"Les féminines de l'Equipe de France, ça fait rêver ! Moi j'ai envie d'être à leur place." - Clara, 15 ans 

Le but de Clara, c'est "d'évoluer à haut niveau". La jeune fille de 15 ans a commencé dans la cour de son école, avec les garçons. Mais aujourd'hui, devenir pro est une vraie possibilité selon elle. C'est la même chose pour Lana, âgée de 14 ans qui considère qu'on "en parle beaucoup plus". Même s'il y a encore un peu de chemin : "des fois, on nous rabaisse, et on ne croit pas aux filles comme on croit aux garçons" regrette l'adolescente. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu