Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Football - GF 38 : portrait de Farès Hachi, le gaucher qui monte

-
Par France Bleu Isère

Intenable dans le couloir gauche du GF38, Farès Hachi a marqué des points au cours de la première partie de saison. Des performances quatre étoiles qui laissent pourtant le défenseur, éternel insatisfait, un peu sur sa faim.

Farès Hachi
Farès Hachi

Indispensable. Elu meilleur Grenoblois de décembre, Farès Hachi a réalisé une première partie de saison de tout premier ordre. "J’ai fait de bonnes choses mais je peux faire beaucoup mieux ", souligne pourtant le latéral gauche de 25 ans, plutôt du genre "perfectionniste ", comme il le concède lui-même.

Formé au GF38, Farès Hachi est revenu à Grenoble à l’été 2012 après des escapades à Echirolles, Cassis-Carnoux et Niort (National). Toujours très motivé et impliqué, le défenseur démontre son esprit de compétiteur à chaque entraînement.Il est logiquement le Grenoblois au temps de jeu le plus élevé lors la phase aller (1.219 minutes joués). "C’est le prototype du latéral moderne, avec un très gros volume de jeu. Il est capable de prendre le couloir pendant 90 minutes et apporte énormément offensivement ", détaille Olivier Saragaglia, l’entraîneur.Mais le technicien grenoblois attend encore davantage du Franco-algérien. "Il a parfois tendance à oublier qu’il est défenseur avant d’être attaquant. Il possède encore une grosse marge de progression et, s’il fait les efforts nécessaires, il peut devenir un très bon latéral ". Des paroles qui ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd. "Je vais essayer d’être plus rigoureux et plus décisif en deuxième partie de saison ", soutient l’intéressé.Au vu de ses bases actuelles, ça promet !

Reportage : Romain Lantheaume Edition : Martin Bartoletti

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu