Football

Football: Grace Geyoro, le joyau de Saint-Jean-de-Braye, démarre l'Euro avec l'Equipe de France

Par Jérémy Marillier, France Bleu Orléans lundi 17 juillet 2017 à 19:00

Grace Geyoro
Grace Geyoro © Maxppp - Maxppp

L'Euro démarre ce mardi soir face à l'Islande pour l’Équipe de France et Grace Geyoro. La Loirétaine, passée par l'US Orléans et la SMOC de Saint-Jean-de-Braye, dispute sa première grande compétition internationale. Un véritable phénomène.

Elle n'a que vingt ans, évoluait encore à la SMOC de Saint-Jean-de-Braye il y a cinq ans, mais elle fait partie des phénomènes à suivre lors de l'Euro de foot féminin. Grace Geyoro étonne et épate les observateurs depuis le début de la saison. Titulaire indiscutable dans l'entrejeu du Paris-Saint-Germain, l'Abraysienne va tenter d'apporter sa technique aux Bleues et pourquoi pas permettre à l'Equipe de France de décrocher son premier titre.

Grace, c'est l'avenir - Olivier Echouafni, sélectionneur de l'Equipe de France.

Née le 2 juillet 1997 en République Démocratique du Congo, Grace Geyoro arrive dans le Loiret à l'âge de deux ans. Très vite, elle touche au ballon dans la rue, avec ses grands frères. Une section féminine voit le jour à la SMOC de Saint-Jean-de-Braye. Grace prend une licence et impressionne dès le début. "Dès sa jeunesse, Grace avait une certaine prestance sur le terrain, confie Léa Boulay, l'une de ses partenaires à l'époque. Elle dégageait ce petit truc qui fait que l'on a tous cru en elle. Dès que l'on était en difficulté, on lui donnait le ballon et tout était réglé. Elle était totalement au-dessus du lot."

Grace Geyoro, de Saint-Jean-de-Braye à l'Equipe de France

Jouer avec les filles à la SMOC était tellement simple pour elle que Grace Geyoro repasse chez les garçons, à l'âge de 14 ans. Trop simple encore pour le jeune prodige qui tape dans l'oeil du Paris-Saint-Germain. L'Abraysienne rejoint la capitale en 2002, y termine sa formation et s'impose petit à petit en équipe première lors de la saison 2016/2017, disputant une finale de Ligue des Champions. "Grace, c'est l'avenir, assurait dimanche dans L'Equipe Olivier Echouafni, le sélectionneur tricolore. Quand j'ai vu ses premiers matchs, j'ai tout de suite senti en elle de grandes qualités."

L'un des rêves de Grace Geyoro était de jouer un Equipe de France. A seulement vingt ans, c'est chose faite. Peut-être soulèvera-t-elle, dans quelques jours, le premier trophée des Bleues.

France - Islande, premier match de poule de l'Euro, ce mardi soir à 20h45 à Utrecht (Pays-Bas).