Football

Football : Gros défi pour le Stade Malherbe à Lyon

Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) jeudi 18 août 2016 à 17:04

2 buts pour son premier match : Ivan Santini a mis la barre très haut
2 buts pour son premier match : Ivan Santini a mis la barre très haut © Maxppp - Stéphane GEUFROI

Lyon et Caen appartiennent aux groupe des huit équipes qui ont remporté leur premier match de la saison en L1. Mais l'OL a fait forte impression en dominant sèchement Nancy 3-0 quand le Stade Malherbe a souffert pour s'imposer contre Lorient. Le déplacement au parc OL s'annonce périlleux !

Lyon-Caen : c'est le match au premier regard le plus attractif de cette 2e journée de L1. Un duel entre le premier leader de la saison et l'un de ses trois dauphins.

Contexte

Que ce fût compliqué pour les Caennais samedi dernier contre Lorient ! Un début de match cataclysmique avant une belle réaction d'orgueil pour retourner une situation très compromise. Les Malherbistes ont montré les ressources mentales qui permettent de grapiller des points en début de saison quand les bases physiques et tactiques ne sont pas encore optimales.

Mais ces vertus seront-elles suffisantes pour bousculer Lyon ? L'équipe du président Aulas s'est imposée avec beaucoup d'autorité à Nancy (3-0, triplé de Lacazette). En réussissant le plus gros score de cette 1ère journée l'OL s'est installé dans le fauteuil de leader. Devant un SMC qui partage la deuxième place avec Bordeaux et Mezt

De l'ambition !

Fidèle à ses concepts de jeu, Patrice Garande ne compte pas aller à Lyon "en mettant le bus devant le but". L'entraineur caennais est évidemment conscient du rapport de force défavorable à son équipe, mais il estime que le match contre Lorient a montré que son équipe peut marquer... et donc gagner !

  - Aucun(e)
-

Interview Patrice Garande

De son côté l'entraineur lyonnais Bruno Genesio voit dans ce match une rencontre ouverte entre deux équipes offensives.

  - Aucun(e)
-

Interview Bruno Genesio

Les groupes

Patrice Garande modifie légèrement son groupe pour ce déplacement. Avec les sorties de Bazile (raison familiale) et de Diomendé (choix). Ils sont remplacés par Jordan Adéoti et Romain Genevois. Sinon le coach caennais est toujours privé de Jeff Louis et Paul Reulet (blessés). Quand à Andy Delort, il n'a repris l'entrainement que ce mardi après huit semaines d'absence. Il n'est donc pas réintégré dans le groupe.

Parmi les présents : Le buteur Ivan Santini, qui s'est contenté de footing en début de semaine, est bien rétabli d'un choc à la tête lors du match contre Lorient. Et Patrice Garande emmène aussi le jeune Yann Karamoh, auteur d'une entrée remarquée samedi dernier pour ses premières minutes sur une pelouse de Ligue 1 "Il a fait une très bonne préparation et il a un profil très intéressant, sur la vitesse comme la technique. Il a encore une bonne marge de progression par exemple dos au but mais c'est encourageant" estime le coach caennais.

Yann Karamoh, joker intéressant en fin de match contre Lorient, sera dans le groupe à Lyon - Maxppp
Yann Karamoh, joker intéressant en fin de match contre Lorient, sera dans le groupe à Lyon © Maxppp - Stéphane JEUFROI

A Lyon, Bruno Genesio sera très probablement privé de deux défenseurs latéraux : Christophe Jallet et Jérémy Morel (douleurs dorsales dans les deux cas). Le brésilien Rafaël devrait être titularisé à droite et l'international polonais Maciej Rybus, recruté en juin, à gauche de la défense. Au milieu Clément Grenier est incertain (cheville) mais son forfait n'est pas acté. Enfin l'attaquant Rachid Ghezzal souffre (officiellement) des adducteurs. Il sera donc absent.

Lyon : destination (souvent) douloureuse

Les statistiques ne sont pas rassurantes ! Caen s'est déplacé quatorze fois à Lyon en L1. Pour un bilan de dix défaites ! Et souvent avec plusieurs buts dans les bagages, comme les gifles 3-0 puis 4-1 reçues lors des deux dernières visites dans la capitale des Gaules. A trois reprises les Malherbistes ont obtenu un match nul et une seule fois ils ont réussit à s'y imposer. C'était en février 2012, un succès 2-1 grâce (entre autre) à un but somptueux de Livio Nabab !

L'amitié restera au vestiaire

Un déplacement à Lyon, c'est forcément particulier pour Rémy Vercoutre. L'actuel gardien du SMC a vécu de l'intérieur l'age d'or de l'OL et il s'est constitué un joli palmarès avec 5 titres de champion de France et 3 coupes nationales. Très souvent gardien numéro 2 derrière Grégory Coupet, Hugo Lloris puis Anthony Lopes, il était l'un des piliers du vestiaire lyonnais. Ce vendredi il affrontera certains "amis"... mais sans état d'âmes.

  - Aucun(e)
-

Interview Rémi Vercoutre

Quelques stats'

Lyon est invaincu lors de son premier match à domicile depuis 1999 ! Mais Caen gagne son premier déplacement de la saison en L1 depuis 4 ans.

Lyon a gagné ses 2 derniers matches face à Caen, mais n’a jamais enchainé 3 victoires de suite face aux normands.

Caen n’a gagné qu’un seul de ses 14 déplacements à Lyon en Ligue 1 (sinon 3 nuls, 10 défaites).

Lyon est invaincu lors de ses 10 matches de Ligue 1 joués au Parc OL (8 victoires, 2 nuls –30 buts marqués, 8 encaissés).

2 équipes sur une bonne dynamique : Lyon n’a perdu qu’un seul de ses 12 derniers matches de Ligue 1, c’était à Reims (1-4) pour le dernier match -sans enjeu pour l'OL- de la saison 2015/2016. Mais Caen est invaincu lors de ses 5 derniers matches de Ligue 1 (2 nuls suivis de 3 victoires).

Lyon-Caen : rencontre à vivre en direct et en intégralité sur France Bleu. L'avant-match dès 20h et coup d'envoie à 20h45.

Partager sur :