Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : FC Nantes : saison 2017-2018

Football : "J'ai eu des frissons en entrant sur la pelouse du stade René Gaillard" le gardien Alexandre Olliéro

samedi 13 janvier 2018 à 15:14 Par Grégory Jullian, France Bleu La Rochelle, France Bleu Loire Océan et France Bleu Poitou

Prêté à Niort pour six mois, le gardien nantais Alexandre Olliéro a disputé ce vendredi son premier match professionnel face à Nancy (0/0). A 21 ans, le Rochelais de naissance, a réussi son baptême du feu sous les yeux de ses parents.

Alexandre Olliéro
Alexandre Olliéro © Maxppp -

Alexandre Olliéro n'a pas traîné. Prêté à Niort il y a une dizaine de jours, le gardien nantais a joué vendredi soir son premier match chez les professionnels. "C'est Pascal Landais l'entraîneur des gardiens qui m'a annoncé dans la semaine que je serai titulaire face à Nancy" affirme le Rochelais de naissance. Avant le match, certains canaris lui ont adressé un petit message d'encouragements. Parmi eux, le défenseur Nicolas Pallois. Vendredi soir, séquence émotion dans le tunnel du stade René Gaillard. "J'ai eu des frissons avant le coup d'envoi. J'étais ému" admet Alexandre Olliéro sous contrat avec le FCN jusqu'en 2023. Dans les tribunes, ses parents, sa sœur, sa copine mais aussi "Willy Grondin, l'entraîneur des gardiens du centre de formation du FC Nantes" précise t-il. 

Premier titularisation en Ligue 2 et premier clean sheet

Pour ses premiers pas dans le monde professionnel, Alexandre Olliéro, 21 ans, a passé une soirée tranquille. "Je n'ai pas eu beaucoup d'arrêts à faire. Mais c'est vrai qu'il y a une grosse différence entre la Ligue 2 et le championnat de France de National 3. C'est beaucoup plus physique" reconnait-il. A 21 ans, l'ancien pensionnaire de la Jonelière ne regrette pas d'avoir rejoint Niort en Ligue 2. "Un jeune gardien a besoin de jouer. Mais le plus dur commence, je dois confirmer" précise t-il. A la fin du match, une première également. La conférence de presse. "J'ai eu la pression devant les journalistes" plaisante t-il.

Un message de félicitations de Franck Kita

Alexandre Olliéro a eu du mal a trouver le sommeil après son premier match en Ligue 2. Il en a donc profité pour lire l'ensemble de ses textos. "J'en ai reçu des dizaines. Il y avait notamment celui de Franc Kita, le directeur général du FC Nantes" affirme t-il. Le Rochelais de naissance a également rangé quelques souvenirs. "J'ai conservé les deux maillots que j'avais pour le match" reconnait-il. Quant au bizutage, c'est déjà fait. "J'ai du interpréter On va s'aimer de Gilbert Montagné. Un grand moment" conclut-il.