Football

Football | Jean-François Fortin : "Mon plus beau cadeau ? Une victoire contre Guingamp"

France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin vendredi 24 avril 2015 à 10:28 Mis à jour le vendredi 24 avril 2015 à 11:12

Jean-François Fortin, de nouveau président de Malherbe, sera à d'Ornano ce samedi.
Jean-François Fortin, de nouveau président de Malherbe, sera à d'Ornano ce samedi. © Frédéric Dugit - MaxPPP

Blanchi après les soupçons de matches truqués, Jean-François Fortin est de retour à la présidence du Stade Malherbe Caen. Invité de France Bleu Basse-Normandie ce vendredi, il se confie sur le cauchemar qu'il a vécu ces derniers mois et insiste sur l'objectif de maintien en Ligue 1 de football du club.

Jean-François Fortin sera au stade d'Ornano à Caen ce samedi pour la 34e journée de Ligue 1 disputée par le Stade Malherbe Caen face à Guingamp . C'est la première fois qu'il se présentera au stade depuis son interpellation le 18 novembre dernier. Après quatre mois de procédure , la Ligue de football professionnelle n'a retenu aucune charge contre Jean-François Fortin et on apprenait samedi dernier qu'il pouvait reprendre la présidence du club caennais

"Les plaisanteries au bord du terrain, c'est terminé"

Jean-François Fortin était l'invité de France Bleu Basse-Normandie ce vendredi matin. Interrogé par Michel Legorjus, il confie son émotion de revenir au club, de retrouver ses salariés et de retrouver le stade ce samedi. Pour lui, "revoir l'ambiance, revenir au stade " ce samedi, "ce ne sera sûrement pas comme d'habitude ". Dans un contexte de lutte pour le maintien en Ligue 1, celui qui est redevenu officiellement le président de Malherbe insiste aussi sur l'objectif du club. D'ailleurs il hésite à prendre la parole en public ce samedi : "Je ne voudrais pas que cela perturbe ce qui est primordial, c'est d'avoir des joueurs, une équipe, parfaitement motivés sur le résultat ".

Enfin, une telle affaire laisse évidemment des traces et Jean-François Fortin l'assure, on ne ne le prendra plus à plaisanter avec le président du club adverse sur le score attendu d'un match.

Jean-François Fortin : "Mon plus beau cadeau, une victoire contre Guingamp."