Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Football - Jocelyn Gourvennec (Girondins de Bordeaux) : "J'ai mis une cartouche aux joueurs"

jeudi 26 octobre 2017 à 17:42 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

Énervé par la défaite (0-1) face à Amiens samedi dernier, l'entraîneur bordelais a demandé plus d'agressivité cette semaine à l'entraînement. Et exige une réaction, ce samedi (17h) lors de la réception de l'AS Monaco au Matmut Atlantique, pour stopper la série de trois matchs sans victoire.

Jocelyn Gourvenenc n'a pas aimé la rencontre face à Amiens.
Jocelyn Gourvenenc n'a pas aimé la rencontre face à Amiens. © Radio France - Justine Hamon

Bordeaux, France

Leurs oreilles ont dû siffler cette semaine. Défaits sur la pelouse du Havre face à Amiens samedi dernier (0-1), les joueurs des Girondins de Bordeaux ont passé une semaine placée sous le signe de la rigueur et de l'envie. Car Jocelyn Gourvennec n'a pas aimé ce qu'il a vu face au promu amiénois. "J'ai mis une cartouche aux joueurs, mais une fois que c'est dit, il faut se remettre au travail. On s'est fait bouger à Amiens, et ça ce n'est pas acceptable. On peut rater des matchs, on peut être moins bien... Mais on ne peut pas être battus la-dessus, je ne veux pas ça de mes équipes."

Jocelyn Gourvennec exige plus d'agressivité.

Et le mécontentement de l'entraîneur devrait se prolonger samedi, dès l'annonce de la composition d'équipe. "Oui, il y aura certainement des changements. Parce que je ne suis pas satisfait de ce que j'ai vu". Un seul mot d'ordre pour l'entraîneur bordelais : répondre présent et effacer le non-match contre Amiens : "Il ne faut pas en faire la photo de ce début de saison. Certes, on a fauté, mais depuis le début de la saison, le groupe répond bien. Face à Monaco, avant de penser victoire et classement, je veux d'abord que l'on retrouve un collectif". Reste que les trois points feraient du bien, après en avoir pris un seul sur les trois dernières rencontres.