Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Football : l'avenir incertain des clubs amateurs sarthois

-
Par , France Bleu Maine

Les 23.000 footballeurs amateurs sarthois ne savent pas quand ils pourront reprendre la compétition. Tous les championnats sont à l'arrêt et aucune date de reprise n'est évoquée. Une situation qui pourrait entrainer des difficultés financières pour les clubs et une nouvelle perte de licenciés.

Thomas Vannier, entraineur et Franck Plouse, président du club de Beaumont sur Sarthe et du district
Thomas Vannier, entraineur et Franck Plouse, président du club de Beaumont sur Sarthe et du district © Radio France - Julien JEAN

Les footballeurs amateurs sarthois sont plus que jamais dans le flou. Alors que les compétitions sont à l'arrêt depuis le deuxième confinement et que seuls les jeunes (mineurs) ont pu reprendre l'entrainement et ce sans contact, il n'y a toujours aucune perspective réelle de reprise des championnats amateurs.  En Sarthe, cela concerne près de 23.000 licenciés répartis dans 155 clubs. La FFF étudie l'hypothèse d'une reprise des matchs en mars mais rien n'est acté. 

Certains clubs se trouvent dans le rouge

Cette absence de compétitions et même d'entrainements pour les seniors commence à inquiéter les dirigeants de clubs et le président du district de la Sarthe, Franck Plouse. "Je suis inquiet surtout sur le plan financier. Aujourd'hui, les clubs n'ont plus de rentrées d'argent, les manifestations ultra-sportives ne se font plus tels les lotos. Les sponsors donnent de moins en moins. Mais il y a aussi les buvettes qui représentent pratiquement un quart d'un budget d'un club. Or pas de matchs, pas de recettes et aujourd'hui certains clubs se trouvent dans le rouge", affirme le responsable du foot sarthois qui estime qu'un plan d'actions de la Fédération française de football sera nécessaire pour aider les clubs à rebondir la saison prochaine. 

La saison déjà terminée ?

L'inquiétude est d'autant plus forte que selon le président du district, les championnats pourraient ne pas reprendre du tout. "On a abordé la question lors du bureau de la ligue des Pays de la Loire lundi dernier. C'est une éventualité oui. Et là ce serait une catastrophe. Deux saisons sans jouer entrainerait automatiquement une grosse perte de licenciés pour les années à venir", prévient Franck Plouse. 

Une seconde perte de licenciés

Thomas Vannier, entraineur éducateur du club de Beaumont-sur-Sarthe, qui a déjà perdu 20 joueurs par rapport à la saison dernière, observe une démotivation au fil des mois chez les seniors. Aujourd'hui, il redoute une hémorragie. "Il y aura toujours les passionnés mais ça va faire un an que les compétitions sont arrêtées ou tronquées, et il ne faudrait pas que les joueurs s'habituent à ça, à rester confortablement chez eux le dimanche sinon il y aura une perte de licenciés. Pour moi, le risque est réel."

En un an, le district de la Sarthe a vu baisser ses effectifs de 5%, soit une perte de 1.200 footballeurs amateurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess