Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Football : l'UEFA supprime la règle de l'avantage du but marqué à l'extérieur dès 2021-2022

-
Par , France Bleu

Réuni en comité exécutif ce jeudi, l'UEFA a indiqué que la règle de l'avantage du but marqué à l'extérieur sera supprimée à compter de la prochaine saison. Elle servait à départager deux équipes à égalité après leurs matchs aller-retour.

L'UEFA supprime à partir de la saison prochaine la règle de l'avantage du buts marqué à l'extérieur
L'UEFA supprime à partir de la saison prochaine la règle de l'avantage du buts marqué à l'extérieur © AFP - BRUNO FAHY / BELGA MAG

En vigueur depuis 1965, la règle de l'avantage du but marqué à l'extérieur sera supprimée dès la saison 2021-2022 dans toutes les compétitions de club. Annonce faite ce jeudi par le comité exécutif de l'UEFA. Cette règle servait à départager deux équipes à égalité après leurs matchs aller-retour. C'est grâce à cette règle que le PSG a pu éliminer le Bayern Munich cette saison en quart de finale de la Ligue des Champions (2-3, 0-1).

A la place, les équipes qui seraient à égalité devront jouer deux périodes de prolongation de quinze minutes, puis d'éventuels tirs aux but, précise l'instance. "Cette décision fait suite à une large consultation de toutes les parties prenantes du football", peut-on lire sur le site de l'UEFA. 

Une règle qui dissuadait d'attaquer

"Aujourd’hui, les effets de cette règle sont contraires à son but initial, puisqu’elle dissuade l’équipe recevante – en particulier lors du match aller – d’attaquer, de peur de concéder un but qui donnerait un avantage crucial à son adversaire. On critique aussi son iniquité, en particulier en cas de prolongation, car elle oblige l’équipe recevante à marquer deux fois lorsque l’équipe visiteuse marque un but", a déclaré dans un communiqué Aleksander Čeferin, président de l'UEFA. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Depuis le milieu des années 70, on observe une nette tendance à la réduction de l'écart entre les victoires à domicile et à l'extérieur (de 61%-19% à 47%-30%) et le nombre de buts par match à domicile et à l'extérieur (de 2,02-0,95 à 1,58-1,15) dans les compétitions masculines" poursuit l'UEFA.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess