Football

Football : la justice accorde une semaine à Valenciennes pour trouver de l'argent

France Bleu Nord mercredi 18 juin 2014 à 14:10 Mis à jour le mercredi 18 juin 2014 à 17:30

Jean-Raymond Legrand, président du VAFC
Jean-Raymond Legrand, président du VAFC © Sami Belloumi - MaxPPP

La tribunal de commerce accorde jusqu'au 25 juin à Valenciennes pour trouver les fonds afin de boucler son budget. Le club de football, relégué sportivement en Ligue 2, est en cessation de paiement, faute d'avoir pu réunir les 7 à 8 millions d'euros qui manquent pour repartir. La prochaine étape pour le club, c'est le passage dans l'après midi devant la DNCG, le gendarme financier du football.

C'est plutôt une bonne nouvelle pour Valenciennes. Le club de football, relégué sportivement en Ligue 2, a une semaine supplémentaire pour trouver de l'argent afin de boucler son bugdet. Il est en cessation de paiment mais Jean-Raymond Legrand, son président, a obtenu un délai jusqu'au 25 juin auprès du tribunal de commerce pour l'examen de la demande de dépôt de bilan. 

Jean-Raymond Legrand, avait annoncé mardi à ses salariés qu'il risquait de devoir déposer le bilan, faute d'avoir pu réunir les 7 à 8 millions qui manquent . Il manquerait toujours 1 million d'euros promis par FINORPA, détenu pour moitié par la région, pour moitié par des banques. Finorpa, qui a démenti avoir tenu une telle promesse, se prononce vendredi.

Un répit accordé aussi par la DNCG

La prochaine étape pour le club, c'était le passage mercredi après midi devant la DNCG, le gendarme financier du football français. Finalement, pas de sanction à l'encontre de Valenciennes. La DNCG accorde elle aussi un répit de sept jours au club de football pour trouver 8 millions d'euros. Si Valenciennes ne parvenait pas à trouver l'argent, il risquerait de perdre son statut professionnel et d'être rétrogradé en CFA2.

Partager sur :