Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Football : le Ballon d'Or ne sera pas décerné en 2020, en raison de la pandémie de coronavirus

-
Par , France Bleu

France Football a annoncé ce lundi que le Ballon d'Or, qui récompense le meilleur footballeur de l'année, ne serait pas décerné en 2020, en raison de la pandémie de coronavirus.

Le ballon d'or 2020 ne sera pas décerné.
Le ballon d'or 2020 ne sera pas décerné. © Maxppp - VALLAURI Nicolas

C'est une première depuis sa création en 1956. Le Ballon d'Or, récompense individuelle la plus prestigieuse du football, ne sera pas attribué en 2020, a annoncé ce lundi France Football, le magazine qui le décerne. Les championnats ont été en effet été largement tronqués en Europe par la pandémie de coronavirus. 

Le Ballon d'Or récompense, chaque année, le meilleur joueur de football. Le trophée, décerné l'an dernier à l'Argentin Lionel Messi et l'Américaine Megan Rapinoe, devait être remis à la fin de l'année.

"A circonstances exceptionnelles, dispositions exceptionnelles"

"A circonstances exceptionnelles, dispositions exceptionnelles. _Pour la première fois de son histoire_, débutée en 1956, le Ballon d'Or France Football ne sera pas attribué en 2020, faute de conditions équitables suffisantes", écrit le magazine dans un communiqué.

France Football avance plusieurs raisons, notamment "parce que l'équité qui prévaut pour ce titre honorifique ne pourrait être préservée, notamment au niveau statistique et également de la préparation puisque tous les aspirants à la récompense ne pourraient pas être logés à la même enseigne, certains ayant vu leur saison amputée radicalement, d'autres non. Dès lors, comment comparer l'incomparable ?".

Problème d'équité

Selon le rédacteur en chef de France Football, Pascal Ferré, invité sur franceinfo ce lundi, il y a un problème d'équité : "Cette année, cette équité-là n'allait pas pouvoir être respectée", affirmant qu'il n'était pas possible "d'abîmer cette histoire du Ballon d'Or". La Ligue des Champions compte beaucoup dans l'attribution du prix, or, cette année, elle a été arrêtée au stade des huitièmes de finale. Tous les joueurs n'allaient donc pas se présenter "avec un degré de préparation" similaire pour terminer la compétition en août prochain estime Pascal Ferré. 

Des bruits de couloir plaçaient Karim Benzema, l'ancien international français et attaquant du Real Madrid, en bonne place cette année. "Disons qu'il aurait pu faire partie des postulants les plus légitimes", affirme le rédacteur en chef de France Football, mais "ce n'était pas le seul. Karim Benzema, effectue une saison remarquable, mais il avait contre lui le fait de ne pas avoir la certitude de continuer son aventure en Ligue des Champions puisque son club est un peu mal embarqué avant les 8es de finale retour" (défaite 2 buts à 1 à l'extérieur, ndlr).

"C'est un trophée qui se mérite"

Pour Jean-Pierre Papin, lauréat du Ballon d'Or en 1991, cette décision est logique : "Je crois que c'est un trophée qui se mérite. Comme maintenant gagner les compétitions, ça fait partie des critères, je pense que si on ne termine pas toutes les compétitions, on ne peut pas sortir du lot".

Interrogé sur franceinfo, l'ancien joueur de l'OM, dit comprendre le choix de France Football : "Il n'y a pas eu les grandes compétitions. L'Euro n'a pas été joué, la Ligue des champions n'a pas été jouée dans sa configuration normale, les championnats n'ont pas été terminés ou l'ont été après une longue période sans jouer".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess