Football

Football : le FC Nantes 11e de Ligue 1 après son quatrième succès consécutif en championnat

Par Grégory Jullian, France Bleu Loire Océan jeudi 19 janvier 2017 à 0:40

Le buteur Emiliano Sala
Le buteur Emiliano Sala © AFP -

Le FC Nantes carbure au super. Les Nantais ont décroché ce mercredi un quatrième succès de rang en championnat en s'imposant à la Beaujoire 1/0 face à Caen. C'est l'Argentin Emiliano Sala qui a marqué. Au classement, les Canaris pointent désormais à la 11e place de Ligue 1.

Début décembre, les Canaris étaient à l'agonie. Ils occupaient alors la 19e place du championnat de France de Ligue 1. Six semaines plus tard, les voilà 11e après leur succès 1/0 face à Caen à l'occasion de leur match en retard de la 17e journée. Malgré une quatrième rencontre en douze jours, un froid polaire (moins un degré) et des tribunes à moitié vides (17818 spectateurs), les Canaris ont remporté une quatrième victoire consécutive en championnat, du jamais vu depuis octobre 2013.

Nous n'avons pas pris de but sur nos quatre derniers matchs de championnat, ça prouve que nous avons une belle solidité défensive" Amine Harit

Emiliano Sala, meilleur buteur du FC Nantes cette saison

L'Argentin Emiliano Sala a encore été décisif face à Caen. C'est lui qui a inscrit de la tête le seul but du match à la 64e minute. Il a signé au passage son cinquième but de la saison en Ligue 1. Son huitième toutes compétitions confondues. Mieux encore, le buteur Sud-Américain est impliqué sur sept des douze derniers buts Nantais en championnat.

Nous aurions pu marquer un but de plus face à Caen" Le milieu de terrain du FCN Valentin Rongier

Conceicao, douze points en quatre matchs

L'entraîneur portugais Sergio Conceiçao a transformé le FC Nantes. Depuis son arrivée, les Canaris ont fait un sans faute en championnat en glanant 12 points en quatre matchs. A titre de comparaison, ils n'en avaient pris que 13 en 15 matchs avec leur ancien entraîneur René Girard. Résultat, les Nantais sont désormais 11e au classement à seulement cinq points du cinquième. Le plus dur, c'est maintenant de confirmer notamment face à Paris samedi ou face à Rennes dans 10 jours. Car pour l'instant, les Canaris version Conceiçao n'ont battu que des adversaires directs pour le maintien.