Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Football : le FC Rouen fait la bonne opération du week-end

Avec une belle et heureuse victoire contre Saint-Brieuc (2-0), le FC Rouen éloigne les Bretons au classement et passe seul leader du National 2, profitant de la défaite de Chartres à Guingamp.

Rouen s'impose dans la douleur
Rouen s'impose dans la douleur © Radio France - Théophile Pedrola

Rouen, France

Une belle soirée au stade Diochon ! Avant de défier Orléans en Coupe de France samedi, pour un match de gala, le FCR est passé seul leader du National 2. Une victoire heureuse contre un Stade Briochin très accrocheur, très joueur et très talentueux permet aux hommes de David Giguel de passer premier. On dit merci aux Guingampais, tombeur de Chartres, co-leader avant le match, dans le même temps.

Victoire heureuse, et un bel adversaire

Les Diables Rouges rentrent pourtant bien dans leur match, en cherchant la profondeur, la vitesse et à faire mal de suite aux Bretons. Mais le reste de la première période est plus difficile. Saint-Brieuc prend confiance, profite parfois d'un piètre arbitrage et s'adjuge même l'occasion la plus franche de la première période : une frappe très puissante qui tape le poteau de Monteiro (26e). 

Rouen fait le dos rond, mais la seconde période est encore plus difficile : le Stade Briochin s'infiltre souvent dans la surface et se montre très dangereux, avec des attaques placées rapides (60e, 62e, 63e et 64e). Au moment le plus délicat, peu après l'heure de jeu, les Rouennais sont loin de l'emporter. 

C'était sans compter sur Ouadah, qui centre côté droite et qui trouve Barthélémy. Sa tête placée file au fond (1-0 73e) et les Diables Rouges se retrouvent devant. Un but qui a fait chanter les Rouens Fans encore plus fort, et réchauffe les supporters, aux bouts des doigts glacés. Le FCR n'est plus obligé d'attaquer mais, surtout, les Bretons s'échinent à passer la défense pour égaliser. Au bout du bout, Diarra vient même ajouter un deuxième but tout seul sur un contre (2-0 90e) pour permettre au FC Rouen de l'emporter.

On ne parle que du maintien

Les Diables Rouges passent leader, avec trois points d'avance sur le deuxième. Pas de quoi fanfaronner pour l'entraîneur, David Giguel : "On se rapproche de 37-39 points qu'on veut vite prendre [pour le maintien]." 

Ecoutez la réaction de David Giguel, l'entraîneur du FC Rouen

Hors de question de parler d'autre chose. Ses joueurs sont d'ailleurs sur la même longueur d'onde : le gardien Jonathan Monteiro dit que l'équipe "joue avec ses armes de promu, on joue en contre, on pique, et ça nous réussit !" Un promu qui fait peur à ses adversaires. 

Ecoutez la réaction de Jonathan Monteiro, gardien du FC Rouen

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu