Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Football : Le Stade Malherbe doit confirmer son sursaut

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le Stade Malherbe de Caen reçoit Bastia ce samedi. Les footballeurs caennais chercheront à remettre en route le compteur points après une maigre récolte de 5 unités en 7 matchs. Pour cela il faudra confirmer le sursaut observé à Guingamp.

Les malherbistes plus combatifs à Guingamp
Les malherbistes plus combatifs à Guingamp © Maxppp - Jean-Yves DESFOUX

Caen, France

Au premier regard ce Caen – Bastia est un match sans enjeu, entre deux formations du ventre mou du championnat. Mais les Malherbistes, tancés par leurs dirigeants il y a dix jours, sont toujours en « devoir surveillé ». Faux-pas vivement déconseillé !

Le contexte

Il ne reste plus que trois matchs dans cette saison forte en émotions pour le Stade Malherbe de Caen. Très bien parti, le club a gardé le rythme d’un « européen » jusqu’en février. Une brillante cadence qui lui a permis de valider dès la 28e journée son billet pour une nouvelle saison en Ligue 1. Mais ce maintien en poche, ils ont perdu certaines de leurs valeurs, en particulier lors de certaines prestations indignes à l’extérieur (Ajaccio, Toulouse et Paris). Le directeur général, Xavier Gravelaine, a tapé du poing sur la table après le naufrage au Parc des Princes (défaite 6-0) et imposé un objectif chiffré de six points lors des quatre derniers matchs de la saison. Un discours musclé qui a fait réagir le groupe dimanche dernier à Guingamp. Mais un seul point a été empoché. Une confirmation est vivement espérée contre Bastia ! A terme Patrice Garande voudrait que son groupe affiche un comportement toujours irréprochable à domicile. L'ex avant-centre des années 80 se souvient de ses propres déplacements à Venoix et des appréhensions des adversaires au moment de venir dans l'ancienne enceinte caennaise.

J'ai un rève pour ce club : retrouver la folie de Venoix P. Garande

Interview Patrice Garande

Le groupe

Patrice Garande doit encore retrancher deux joueurs par rapport au déplacement de la semaine dernière : Nicolas Seube est suspendu après son carton rouge reçu au Roudourou. Et le défenseur Chaker Alhadhur s'est blessé cette semaine à l'entrainement. Sinon la liste des blessés est toujours aussi longue : les défenseurs Damien Da Silva et Emmanuel Imorou ; le milieu Jean-Victor Makengo et l’attaquant Christian Kouakou.

L’adversaire

Le Sporting Club de Bastia est comme le Stade Malherbe : clairement au ralenti depuis le début du mois de mars : six points gagnés en huit matchs ! Ses deux derniers déplacements se sont soldés par deux défaites à Toulouse et à Ajaccio contre des équipes engagés dans la course au maintien. Les Corses n’affichent plus leur légendaire grinta depuis qu’ils ont atteint leur objectif. A Caen ils seront aussi privés de plusieurs cadres : le buteur Floyd Ayité (8 cette saison) et le Mathieu Peybernes, tous deux blessés, et le milieu de terrain Medhi Mostéfa, suspendu. L'ancien marseillais et stéphanois Brandao restera aussi sur l'Île de Beauté. Seuls 16 joueurs corses vont faire le déplacement. Lors du match aller Bastia était aussi en grande difficulté au moment d'affronter Caen. Mais les Corses avaient profité d'une très pâle prestation malherbiste pour s'imposer 1-0.

Le classement

Caen est, avec le PSG, la seule équipe qui n’a pas quitté le top 10 cette saison. Les dirigeants veulent conserver ce rang jusqu’à la 38e journée. Malgré les mauvais résultats des dernières semaines, les Caennais sont 9e. Au pire ils glisseraient d’une place en cas de faux-pas contre Bastia. Mais un gros peloton de poursuivant (Montpellier, Guingamp, Lorient, Bastia et Bordeaux) pourrait revenir à…. 1 point du SMC !

Coté coulisse

Ce match sera aussi marqué par le 20e anniversaire du Malherbe Normandy Kop, le principal groupe de supporters. Avec de nombreuses animations avant la rencontre. Plus de 16 000 billets ont été vendus. Pour Patrice Garande, cet anniversaire doit accroître la motivation de ses joueurs, ne serait-ce que pour remercier les supporters les plus fidèles

Ils sont toujours derrière nous, ils l'ont montré dans les moments les plus difficiles P.Garande

Interview Patrice Garande

Enfin Caen-Bastia sera aussi commenté pour les non-voyants par une vedette de TF1. Christian Jeanpierre sera au Stade d’Ornano pour décrire cette rencontre à l’attention d’une centaine de déficients visuels invités dans les tribunes

C’est une première. Ce sera différent de la télévision et je suis heureux de le faire. Christian Jeanpierre

Interview Christian Jeanpierre

Le commentateur de TF1 aura aussi un consultant : Pascal Olmeta, l’ancien gardien de but. Formé à… Bastia ! Il confie qu’il se permettra peut-être un peu de chauvinisme corse.

Caen-Bastia. Un match que vous pourrez vivre à partir de 18h50 sur France Bleu Normandie. Le coup d'envoi sera donné à 19h.

Choix de la station

France Bleu