Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Football : le stade Saint-Symphorien sera bien rénové

-
Par , , France Bleu Lorraine Nord
Metz, France

Le Stade St-Symphorien verra bien sa tribune sud rénovée et agrandie. C'est en tout cas ce qu'affirme Bernard Serin. "Un accord a été trouvé entre la ville de Metz et le conseil départemental", explique le président du FC Metz. Les deux collectivités ne confirment pas.

Le stade St Symphorien
Le stade St Symphorien © Radio France

C'est un vieux dossier mosellan qui arrive peut-être à son terme. La tribune sud du stade St-Symphorien, vieille d'une cinquantaine d'années, sera bien rénovée. Un accord aurait été trouvé, selon le président du FC Metz.

"Aujourd'hui il y a un accord entre la ville de Metz et le conseil départemental, affirme Bernard Serin. Je crois que les conditions sont réunies pour que les collectivités territoriales contribuent au financement de cet investissement."

Objectif : 30.000 places

"Il y a urgence, poursuit le patron grenat, parce que ça fait plusieurs années que nous voulons avancer dans ce projet. La région au travers du pacte lorraine, pourrait également y contribuer." Toujours selon Bernard Serin, la rénovation de cette tribune couterait 33 millions d'euros. Elle pourrait démarrer début 2017 et être terminée au lancement de la saison 2018-2019. Pour l'instant, ni la mairie de Metz, ni le conseil départemental ne confirment.

Il faut faire avec les moyens qui sont les nôtres

L'idée défendue par Bernard Serin, ce serait de faire passer la capacité du stade de 26.700 à 30.000 places. Et ainsi de redevenir compétitif pour accueillir des grandes compétitions internationales, comme la Coupe du Monde ou l'Euro.

Bernard Serin : "un accord a été trouvé pour la tribune sud".

En revanche, Bernard Serin précise également qu'il n'envisage pas de construire un stade neuf. "Un stade neuf ça coute 120 millions d'euros, c'est-à-dire pratiquement quatre fois le prix de la reconstruction de la tribune sud. Les finances publiques ne permettent pas de financer un tel stade. Il faut faire avec les moyens qui sont les nôtres, dans notre région."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess