Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Football : les féminines de Guéret ne monteront pas en D2

-
Par , France Bleu Creuse

A nouveau battues 2-0 par Châtenoy-le-Royal, les féminines de l'Entente guérétoise ne monteront pas en deuxième division cette saison.

Les Creusoises se sont procurées quatre occasions de buts en première mi-temps sans jamais parvenir à conclure.
Les Creusoises se sont procurées quatre occasions de buts en première mi-temps sans jamais parvenir à conclure. © Radio France - Adrien Serrière

Guéret, France

A 40 minutes de la fin, tout était encore possible. Battues 2-0 au match aller, les footballeuses guérétoises ne devaient surtout pas prendre de but pour continuer de croire à l'exploit. Mais les joueuses de Châtenoy-le-Royal ont inscrit un but sur une de leurs rares occasions du match, en début de deuxième mi-temps. "On savait qu'une fois qu'elles marquaient, pour nous il fallait en mettre quatre", résume Maud Mazérat. Les Guérétoises encaisseront ensuite un deuxième but. 

Des occasions et de l'envie 

Ce que le score ne dit pas, c'est que les Creusoises se sont procurées plus de situations dangereuses que leurs adversaires, notamment en première mi-temps où leur énergie et leur agressivité aurait pu faire la différence. "On a des occasions mais on ne les met pas donc on se fait pénaliser ensuite", analyse la capitaine guérétoise Manon Garguel qui reconnaît que les adversaires du jour étaient "au-dessus". 

A la fin du match, la fierté prime sur la déception pour l'entraîneur David Jouanny : "Elles ont fait ce que j'attendais. Je suis vraiment fier d'elles, de leur parcours, de leur saison". Pour ce premier barrage d'accession à la D2 de l'histoire de l'Entente guérétoise, près de cent spectateurs avaient fait le déplacement pour soutenir les Creusoises. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu