Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Football : les Herbiers rêvent d'une qualification historique en finale de la Coupe de France

lundi 16 avril 2018 à 10:56 Par Grégory Jullian, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Les Herbiers affrontent Chambly ce mardi (21h) en demi-finale de la Coupe de France de football. Les deux équipes évoluent en National. La rencontre se jouera à guichets fermés au stade de la Beaujoire à Nantes.

Les joueurs herbretais après leur qualification face à Lens à la Beaujoire
Les joueurs herbretais après leur qualification face à Lens à la Beaujoire © Maxppp -

Nantes, France

Les Herbiers sont à 90 voir 120 minutes d'une qualification historique en finale de la Coupe de France de football. Ils affrontent Chambly en demi-finale. Les deux clubs jouent en National. C'est le troisième niveau du football français. Les Herbretais ne sont pas amateurs. Ils vivent tous du football. "Jouer une demi-finale de Coupe de France, c'est exceptionnel. Certains joueurs professionnels n'ont pas eu cette chance" reconnait le défenseur vendéen Quentin Bonnet. Pour certains, qui ont quitté ou raté le wagon du professionnalisme, c'est un moyen de refaire surface. "C'est un coup de projecteur qui est mis sur le club. C'est un excellent moyen pour nous de prouver que nous avons les moyens d'aller plus haut" précise l'attaquant du VHF Ambroise Gboho, passé par le centre de formation de Rennes.

La Beaujoire, pleine à craquer

Pour la première fois de la saison, le stade de la Beaujoire affiche complet. Plus de 36.000 spectateurs sont attendus. Ils viendront pour la plupart de Vendée. "C'est tout un peuple qui est derrière nous. Pas question de les décevoir" glisse le gardien Matthieu Pichot. En tout, 18 cars s'élanceront des Herbiers. "Pour rien au monde, je n'aurai raté ce match" affirme Roger, 75 ans, supporter des Herbiers. Après Lens en 1/4 de finale, les Herbretais fouleront pour la deuxième fois de la saison la pelouse de la Beaujoire. "Cela ne m'effraie pas de joueur devant 36.000 personnes. Le public doit être une force. Il ne doit pas nous inhiber" précise le défenseur Quentin Bonnet. 

Nous ne sommes pas favoris. C'est du 50/50. En championnat, nous l'avons emporté chez eux. Ils se sont imposés chez nous" le capitaine des Herbiers Sébastien Flochon

Les Camblaysiens ne vont pas venir en claquettes. C'est une équipe de notre niveau. Sans doute le match le plus dur de notre saison en Coupe de France" le défenseur herbretais Quentin Bonnet

Le stade de France en ligne de mire

Les yeux des Herbretais brillent à l'évocation d'une finale de Coupe de France au stade France. "Le Stade de France, c'est mythique. C'est une enceinte XXL. La coupe du monde 1998. J'ai des frissons rien que d'en parler. Mais avant il y a une demi-finale à jouer. Il ne faut pas l'oublier" précise l'attaquant du VHF Ambroise Gboho. Et au delà de l'aspect sportif, il y a l'aspect financier. En cas de qualification, le club des Herbiers pourrait empocher un joli chèque de 560 000 euros. Une somme qui viendrait s'ajouter aux 550 00 euros déjà accumulés depuis le début de la compétition.

Les Herbiers-Chambly, match à suivre en direct et en intégralité dès 19h00 ce mardi sur France Bleu Loire Océan.