Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Football - Ligue 1 : Alain Giresse a "pris goût à ce que Marseille ne gagne plus à Bordeaux"

jeudi 16 novembre 2017 à 18:10 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

Il y a 40 ans, le 1er octobre 1977, il était sur la pelouse du Parc Lescure de Bordeaux. Marseille s'était imposé 2-1 face aux Girondins. Depuis, tous les ans, Bordeaux gagne ou fait match nul en Gironde. Interview avec l'icône du club, Alain Giresse, également consultant pour Radio France.

Alain Giresse (à droite) en 2001 lors d'un match de gala pour fêter les 120 ans des Girondins de Bordeaux.
Alain Giresse (à droite) en 2001 lors d'un match de gala pour fêter les 120 ans des Girondins de Bordeaux. © AFP - AFP

Bordeaux, France

France Bleu Gironde : Vous n’êtes pas trop peiné faire partie de la dernière équipe de Bordeaux battue à domicile par Marseille ?

Alain Giresse : Non, c’est le destin, c’est l’histoire, on n'y peut rien. J’ai joué ce match, bon… Je me suis bien rattrapé par la suite (rire).

Ce que l’on retient avant tout ce match de 1977, c’est la grave blessure du bordelais Daniel Jeandupeux, qui n’a quasiment plus rejoué au football ensuite.

C’est sûr que la blessure nous avait traumatisés. Le résultat était malheureusement passé au second plan. On avait tous été affectés par cet événement grave. Même si ça arrive régulièrement sur les terrains de sport, la gravité de la blessure de Daniel nous avait choqué.

Le Bordelais Daniel Jeandupeux sort sur civière pendant le Bordeaux-Marseille de 1977. - Maxppp
Le Bordelais Daniel Jeandupeux sort sur civière pendant le Bordeaux-Marseille de 1977. © Maxppp - Maxppp

Vous n’imaginiez pas à l’époque que 40 ans plus tard, Marseille ne serait toujours pas venu gagner à Bordeaux ?

Non, certainement pas. Après il faut dire qu’il y a eu certains périodes, où Marseille était en seconde division. Il ne faut pas s’imaginer qu’il y a eu 40 Bordeaux-Marseille depuis 1977.

Et pourtant, même quand Bordeaux était en difficulté, l’équipe se débrouillait pour ne pas perdre…

Oui, et en plus il y a eu la période des années 1990 de Marseille, avec une équipe compétitive, qui dominait le football français. Et même avec cette équipe, ils ne gagnaient pas à Bordeaux, même s’ils ne perdaient pas souvent non plus. Et puis ça s’est institué comme quelque chose à défendre.

On sait bien que l'invincibilité s'arrêtera un jour... Mais le plus tard possible on espère

C’est devenu le match de l’année pour les supporters…

A tout match, au-delà de l’importance sportive, vient se greffer un lien avec les péripéties de l’Histoire. Et les Bordeaux-Marseille sont devenus ceux de l’invincibilité tous les ans, bien au-delà des trois points.

Vous voyez cette invincibilité se prolonger au-delà de dimanche ?

Oui, bien sûr ! On a pris goût à ce que Marseille ne gagne pas à Bordeaux. On sait bien que ça arrivera un jour… Mais le plus tard possible on espère. En tout cas, on repousse ce jour tous les ans depuis 40 ans.