Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Football / Ligue 2 Berrichonne : et si c'était à Lens ?

-
Par , France Bleu Berry

Les footballeurs de la Berri (19ème) ont le secret espoir de signer leur premier succès de la saison qui plus est au stade Bollaert à Lens (13ème). Les "Sang et Or" devant leur public souhaitent bien entendu prendre les trois points pour recoller au peloton de tête.

La fabuleuse ambiance du stade Bollaert à Lens ou 20 000 spectateurs sont attendus pour ce duel entre les "sang et Or" et les Castelroussins.
La fabuleuse ambiance du stade Bollaert à Lens ou 20 000 spectateurs sont attendus pour ce duel entre les "sang et Or" et les Castelroussins. © Maxppp - Sébastien JARRY

Châteauroux, France

En match décalé de la septième journée de ligue 2 de football, le Racing Club de Lens (13ème) à la peine en ce début de championnat accueille dans son stade Bollaert Châteauroux avant dernier au classement. Mis à part les joueurs, les dirigeants, les supporters de la Berri peu de monde en réalité voit les Castelroussins s'imposer sur la pelouse de Bollaert devant environ 20 000 spectateurs. Et ce pour plusieurs raisons : la première, et elle est évidente, la Berrichonne est la seule équipe professionnelle en France a ne pas avoir marqué en championnat le moindre but ! Elle court du coup après sa première victoire. Mais le RC Lens n'est pas au mieux avec un seul succès à domicile sur il est vrai deux réceptions. Mais les Lensois n'ont visiblement pas encore trouvé la bonne carburation. C'est en tout cas le constat de l'entraîneur Berrichon Nicolas Usaï : "C'est une équipe qui est difficile à analyser aujourd'hui. Avec la fin du mercato vingt joueurs sont partis et dix-huit sont arrivés. Le Rc Lens c'est un effectif assez large il est difficile d’imaginer comment ils vont jouer. Dans ces moments là il faut uniquement s'occuper de nous. Pendant cette trêve internationale j'ai fait des entretiens individuels. Il en est ressorti que nous devions impérativement élever notre niveau de jeu pour enfin gagner. Alors pour ce match à Lens j'attends de la part de mes joueurs un investissement total. Ils ne devront pas faire n’importe quoi et surtout  être très vigilant lors des quinze premières minutes. Les Lensois avec l'aide de leur public vont nous mettre la pression à nous de bien gérer.

La ferveur du public Lensois est unique en France - Maxppp
La ferveur du public Lensois est unique en France © Maxppp - Sébastien JARRY

Romain Grange qui a ressenti une pointe derrière le genou est incertain

Concernant la tactique de jeu, il y a fort à parier pour qu'Opa Sanganté monte d'un cran et se retrouve milieu offensif aux cotés de Rémi Mulumba et d'Issa Maréga. et juste devant les trois jeunes : Haissem Hassan, Ylias Chouaref et sans doute Léo Leroy. Quand à la nouvelle recrue Alexi Goncalvès, il devrait débuté sur le banc et rentrer en cours de jeu. A noter l'incertitude du milieu de terrain Romain Grange. Il a ressenti une pointe derrière le genou en milieu de semaine il est possible qu'il soit ménagé. En attendant, les Castelroussins ne partent pas avec les faveurs du pronostic comme la saison dernière ou Christophe Mandanne avait inscrit l'unique but de la partie. C'est justement là ou on ne les attend pas que les bleu et rouge sont capable de s'imposer. Et avouer que cela tomberai plutôt bien compte tenu encore une fois de ce début de championnat plus qu'inquiétant.

Choix de la station

France Bleu