Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Football - National : Le Stade Lavallois dans les temps de passage

-
Par , France Bleu Mayenne

En football, le Stade Lavallois a ramené un bon point de son déplacement à Boulogne-sur-Mer vendredi (1-1). Avec quatre points en deux journées de National, le bilan est satisfaisant et surprendrait même les joueurs et le staff.

Olivier Frapolli est un coach du Stade Lavallois satisfait et surpris par le début de saison de ses joueurs
Olivier Frapolli est un coach du Stade Lavallois satisfait et surpris par le début de saison de ses joueurs © Maxppp - J-F Quinebêche

Département Mayenne, France

En ce début de championnat de National (2019-2020), le Stade Lavallois est pour l'instant dans les temps de passage d'une équipe qui joue le haut du tableau. Les casse-têtes de la préparation du mois de juillet, d'Olivier Frapolli l’entraîneur, avec de nombreux joueurs à l'essai notamment et dans des états de forme très différents, sont presque tous derrière lui. Un coach agréablement surpris par son équipe aujourd'hui. 

"Très honnêtement je ne m'attendais peut-être pas à prendre 4 points en deux matchs, vu la préparation et le renouvellement important de l'effectif. Les joueurs sont vraiment très très sérieux, très impliqués, donc cela nous permet de travailler sereinement. On a besoin de temps pour tout mettre en place et c'est toujours mieux de le faire quand on a des points car quand on en a pas, cela rajoute de la pression" développe l’entraîneur. 

La défense de Laval peut encore progresser par exemple. C'est un des chantiers du Stade Lavallois. L'arrivée récente de Maxence Carlier aligné aux côtés d'Adon Gomis lors des deux premières journées de championnat fait qu'il faut là aussi du temps pour s'apprivoiser, avoir des automatismes. Et on guettera forcément le retour dans les prochaines semaines de Bira Dembélé le capitaine et défenseur central, ainsi que la montée en puissance de Xavier Tomas.

Robic - Nzuzi, deux bolides 

Devant, le Stade Lavallois esquisse de belles promesses depuis le début du championnat avec, à titre d'exemple, la très bonne performance d'Hakim El-Mokeddem à Boulogne-sur-Mer, en électron libre derrière l'attaquant Robert Maah. Cependant le seul à avoir trouvé le chemin des filets côté mayennais c'est Antony Robic, un des quatre rescapés de la saison dernière. "On n’a pas eu énormément de temps pour travailler les automatismes. La préparation a été compliquée car les joueurs sont arrivés au compte-goutte. On arrivait dans ce championnat avec des interrogations". 

Sur ces deux buts marqués en deux matchs, Antony Robic, milieu offensif droit, a su profiter, à chaque fois, du bon travail de son milieu offensif gauche Sandy Nzuzi. Une frappe enroulée d'abord contre Le Puy-en-Velay, claquée par le gardien et Antony Robic qui suit derrière. Puis vendredi dernier à Boulogne-sur-Mer, un débordement de Nzuzi sur le côté gauche de la surface de réparation avant un centre pour l'ancien nancéien qui n'avait qu'à pousser le ballon de la tête dans le but. "Sandy c'est quelqu'un de surprenant. Je ne le connaissais pas forcément et depuis qu'on joue ensemble on s'entend plutôt bien. C'est un très bon jeune avec un gros potentiel. Il écoute bien, il bosse, il ne dit jamais rien et c'est plaisant pour nous les anciens" loue son coéquipier Antony Robic. 

Prometteur donc, le temps fera normalement son œuvre, avant la réception de Cholet vendredi prochain (16 août), un autre gros morceau de ce championnat de National pour le Stade Lavallois.