Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Football : Noël Le Graët envoie l'AS Béziers en National 2

-
Par , France Bleu Hérault

Le président de la FFF a pris la Ligue de football professionnel a contre-pied. Au cours d'un Comex, Noël Le Graët s'est opposé à une Ligue 2 à 22 clubs plutôt qu'à 20. Une décision qui, par ricochet, condamne Béziers à la relégation.

Didier Santini et ses joueurs sont relégués en National 2
Didier Santini et ses joueurs sont relégués en National 2 © Maxppp - Laurent Thevenot

L'espoir aura été de courte durée. Alors que la LFP avait récemment voté pour une Ligue 2 à 22 clubs la saison prochaine, afin de sauver Orléans et Le Mans, le président de la FFF s'est opposé à cette décision et a fait annuler le vote. Peu importe la pandémie de Covid-19 et l'arrêt prématuré des championnats, Noël Le Graët a souhaité que soient actées les montées et les descentes, dans toutes les divisions. 

Par conséquent, alors que Béziers espérait tirer profit du vote, pour être à son tour maintenu en National, le club se voit finalement rétrogradé en N2. 

Dur à digérer, alors que les hommes de Didier Santini n'ont pas pu lutter jusqu'au bout et alors qu'ils n'ont été dans la zone rouge que lors des deux journées avant la mise en sommeil du championnat de National. 

La perte du statut professionnel

Une décision lourde de conséquences pour le club et l'ensemble des salariés et bénévoles : l'AS Béziers subit deux relégations consécutives et perd son statut de club professionnel. Cela entraînera le départ de nombreux joueurs et sans doute des décisions douloureuses à prendre vis à vis de certains employés, partenaires et prestataires. 

Le club se réserve toutefois le droit "de donner des suites à cette décision qui lui apparaît injuste et contraire aux valeurs du sport". Quoiqu'il arrive, "l'AS Béziers se relèvera et reviendra encore plus fort", assure le club dans un communiqué. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess