Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Football : qui est Wellington Silva, le nouvel attaquant des Girondins de Bordeaux ?

dimanche 23 juillet 2017 à 12:48 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

Les Girondins ont officialisé ce dimanche l'arrivée de l'attaquant brésilien de 24 ans, suite à un transfert long et complexe. Il s'est engagé pour les quatre prochaines saisons. Son arrivée vient renforcer un secteur offensif déplumé par les départs de Ménez et Ounas.

Wellington Silva en 2014, sous le maillot d'Almeria.
Wellington Silva en 2014, sous le maillot d'Almeria. © Maxppp - Maxppp

Bordeaux, France

Il était devenu l'Arlésienne des Girondins de Bordeaux; Annoncé depuis plusieurs semaines, l'accord du club Marine et Blanc avec Wellington Silva a finalement été officialisé ce dimanche. Une opération complexe, puisque les négociations ont du se faire avec deux clubs : les Brésiliens de Fluminense, et les Anglais d'Arsenal. Ancien joueur des Gunners, Wellington Silva avait en effet été vendu au club brésilien il y a un an.

Mais Arsenal avait inclus dans le transfert une clause qui stipulait que le joueur pouvait à tout moment être racheté par le club anglais pour 3,5 millions d'euros. Poussé par les Girondins qui en offraient 4,5, les Anglais ont donc activé cette clause, et empoché 1 million d'euros de plus-value. Simple, non ?

En tout cas, sur le terrain, l'attaquant essaiera de faire oublier ces volte-face, et de trouver de la stabilité. Débarqué à Londres le jour de ses 18 ans, il n'aura finalement disputé aucune rencontre officielle sous les couleurs rouge et blanche d'Arsenal. Car, en cinq saisons, il aura été prêté dans six clubs différents. C'est d'abord, encore une fois, une histoire administrative qui bloque sa progression. Brésilien, il doit acquérir la nationalité d'un pays de l'Union Européenne pour obtenir son permis de travail, précieux sésame lui permettant de jouer en Angleterre. Il enchaîne donc d'abord les prêts en Espagne (Levante, Alcoyano, Ponferradina, Murcia et Almeria), sans jamais réussir à se stabiliser. Malgré des qualités techniques évidentes, il ne marque que 10 buts en 115 matchs.

A l'été 2015, passeport espagnol en poche, il retourne à Arsenal, où le club ne compte pas sur lui. Il est de nouveau prêté, mais cette fois-ci, en deuxième division anglaise, à Bolton, où dans une équipe en difficulté, il marque deux buts et fait quatre passes décisives en 22 rencontres. Dégoûté, il retourne finalement au pays, dans son club formateur de Fluminense à l'été 2016, avant d'être, donc rapatrié en Europe.

Surnommé le futur Neymar

Plus qu'un finisseur, Wellington Silva est un vrai dribbleur, dans la lignée de ses compatriotes ex-Girondins, Denilson, Savio, ou autre Malcom. Grâce à ses qualités techniques, il a même été surnommé le "futur Neymar" à son arrivée en Angleterre. S'il ne part à priori pas titulaire dans l'esprit de Jocelyn Gourvennec, qui devrait s'appuyer sur le trio Macom-Laborde-Kamano, il a le profil pour déstabiliser une défense fatiguée en fin de match. Droitier, mais capable d'évoluer sur les deux ailes du 4-3-3, il a aussi l'avantage d'arriver; alors que le championnat brésilien bat à son plein. Il est donc prêt physiquement, et pourrait même être disponible dès jeudi, pour la rencontre d'Europa League contre Videoton.