Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Football : situation surréaliste à Valenciennes autour de l'entraîneur Faruk Hadzibegic

mardi 26 septembre 2017 à 17:51 Par Antoine Sabbagh, France Bleu Nord

C'est un psychodrame dont le VAFC aurait bien pu se passer. L'entraîneur Faruk Hadzibegic est toujours officiellement en poste alors que son président souhaite le démettre. Les supporters ont manifesté leur colère ce mardi lors de la séance d'entraînement.

Le président Zdziech a fait face à la colère des supporters
Le président Zdziech a fait face à la colère des supporters - Antoine Sabbagh

Valenciennes, France

Une trentaine de supporters de Valenciennes ont envahi le terrain d'entraînement ce mardi matin juste avant le début de la séance. Manifestation de colère et de soutien à Faruk Hadzibegic l'entraîneur qui est officiellement toujours en poste.

Pourtant, raconte-t-il, dimanche soir le président du club Eddy Zdziech l'a convoqué pour lui faire part de sa volonté de rompre son contrat. Stupeur du coach et problème : les deux parties n'arrivent pas à trouver d'accord financier pour rompre leur collaboration. On en arrive à une situation surréaliste. Hadzibegic se retrouve à diriger des séances d'entraînement alors qu'il y a de très fortes chances qu'il ne soit pas sur le banc vendredi soir à Orléans.

Le président du VAFC est venu faire face aux supporters ce matin au Mont-Houy. L'accueil a été tendu. Eddy Zdiech a tenté d'expliquer qu'il n'avait pas limogé son coach mais qu'une "réflexion" était engagée. Et il a même dressé le profil d'un possible successeur.

Je suis très touché, je n'ai jamais connu ça

Autant dire que les jours de Faruk Hadzibegic sont comptés. Lui-même en a bien conscience. Le bosniaque s'est dit "très touché". "Je n'ai jamais connu ça", a-t-il ajouté. Sentiment de gâchis et d'injustice alors que le club, qui reste certes sur deux défaites, est 14e de Ligue 2. Et le VAFC prépare son déplacement à Orléans vendredi de la pire des manières.