Football

Football : Zlatan Ibrahimovic suspendu 2 matches ferme après sa faute sur Romain Hamouma

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 19 février 2015 à 23:08

L'attaquant du PSG Zlatan Ibrahimovic face à la défense des Verts
L'attaquant du PSG Zlatan Ibrahimovic face à la défense des Verts © Maxppp

La star suédoise avait agressé le Stéphanois à la fin de la rencontre de championnat entre l'ASSE et le PSG le 25 janvier dernier. Il n'avait reçu qu'un carton jaune. La commission de discipline de la LFP a décidé jeudi d'augmenter sensiblement la sanction.

Zlatan Ibrahimovic est donc finalement un joueur de Ligue 1 comme les autres. Quelques jours après avoir dévoilé son torse en plein match face à Caen pour faire la promotion d'une activité personnelle, au détriment de ses coéquipiers puisqu'il a écopé d'un carton jaune, la star suédoise a été rattrapée par la patrouille. En cause : son geste violent sur le genou gauche de Romain Hamouma, à la fin du match de Ligue 1 entre le l'ASSE et le PSG au Stade Geoffroy-Guichard le dimanche 25 janvier, pour la 22e journée. Un geste qui entraînait deux miracles : Hamouma n'était pas blessé et Zlatan n'écopait que d'un carton jaune.

La commission de discipline de la LFP a donc rattrapé l'erreur de M. Buquet et de ses assistants qui, pourtant à quelques mètres de l'action, n'avaient pas jugé utile d'expulser Ibrahimovic. Elle l'a donc condamné jeudi à 3 matches de suspension, dont 1 avec sursis . La sanction est effective à partir du 24 février. Zlatan pourra donc jouer ce week-end face à Toulouse. En revanche il sera suspendu pour les 2 prochains matches face à Monaco, en championnat le 1er mars, et en Coupe de France le 4. 

Le vice-capitaine du PSG n'a pas pris la peine de venir justifier son geste devant la commission, c'est son club et les représentants du Suédois qui s'en sont chargés.

JDS SAMEDI Galtier sur Zlatan

La sanction me parait logique. C'est bien que ce soit comme ça, quand on parle d'un joueur du PSg et d'Ibra. Qu'il soit rattrapé comme les autres et sanctionné comme les autres, c'est normal. Cristophe Galtier