Football

France-Brésil - Trémoulinas : "Je suis un joueur atypique"

France Bleu Gironde mercredi 25 mars 2015 à 12:28 Mis à jour le mercredi 25 mars 2015 à 16:00

L'ancien Girondin Benoit Trémoulinas pourrait fêter sa troisième sélection
L'ancien Girondin Benoit Trémoulinas pourrait fêter sa troisième sélection © Dailymotion (capture d'écran)

L'ancien Girondin fait son grand retour chez les Bleus pour les deux matches amicaux de l'Equipe de France ce jeudi et dimanche. Appelé en novembre dernier par Didier Deschamps, l'enfant de Lormont, blessé, avait dû décliner.

Benoît Trémoulinas, 29 ans, pourrait fêter cette semaine sa troisième sélection en Equipe de France . En amical, les Bleus ont rendez-vous face au Brésil ce jeudi au Stade de France, puis face au Danemark dimanche au stade Geoffroy-Guichard à Saint-Etienne.

Didier Deschamps l'a convoqué pour être la doublure de Patrice Evra sur le flanc gauche. Le défenseur du FC Séville s'est prêté mardi au jeu des questions des journalistes à Clairefontaine.

►Sur sa progression depuis son départ de Bordeaux :

"A Séville, j'ai un coach très perfectionniste sur le côté tactique et il demande beaucoup d'implication aux joueurs. Dans ce domaine, j'ai énormément progressé. On dit souvent que je suis très bon offensivement, pas assez défensivement. J'essaie de progresser, je reste un joueur atypique. Mon court séjour à Kiev m'a fait évoluer, et encore plus à Séville où j'ai gagné en rigueur défensive".

► Sur la nouvelle génération chez les Bleus : 

"D'Espagne, je suis souvent la Ligue 1, notamment Bordeaux et Saint-Etienne. Lucas Digne, Layvin Kurzawa, oui il y a une nouvelle génération qui arrive. J'ai 29 ans, c'est normal qu'il y ait de la concurrence sur mon poste. C'est bon pour tout le monde. Quant à Nabil Fékir, il a une grosse marge de progression, il est encore un peu timide". 

►Sur le match contre le Brésil ce jeudi

"Jouer le Brésil, c'est toutjours une grande joie. C'est une nation mythique du football. Elle a désormais un bloc défensif plus équilibré, avec une grosse force offensive. Romario m'a marqué quand j'étais petit, l'image de la Coupe du Monde 1994 avec Bebeto".

Benoit Trémoulinas n'a pas porté le maillot tricolore depuis le 5 juin 2013 lors de la défaite face à l'Uruguay (1-0) en amical. Sa première apparition en Bleu date du 14 novembre 2012 pour Italie-France (1-2).

"Bien sûr que j'ai une carte à jouer pour l'Euro 2016!"

Partager sur :