Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mondial 2018 de football

Mondial 2018 - Les parents de Benjamin Pavard à fond derrière leur fiston avant France-Pérou

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

À Jeumont près de Maubeuge, les parents de Benjamin Pavard seront devant leur petit écran ce jeudi soir pour le deuxième match des Bleus de la Coupe du monde de foot en Russie. Ils espèrent que leur défenseur de fils fera une aussi bonne prestation que samedi dernier face à l'Australie.

Nathalie et son mari Frédéric Pavard dans son bureau à l'hôpital de Maubeuge avec une photo de Benjamin, petit
Nathalie et son mari Frédéric Pavard dans son bureau à l'hôpital de Maubeuge avec une photo de Benjamin, petit © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Frédéric et Nathalie vont regarder le match en amoureux ce jeudi soir, ils ne veulent pas manquer une miette de la prestation de Benjamin leur fils unique de 22 ans. Madame pronostique 1-0 pour la France et Monsieur 2-0. Tous les jours, ils sont en relation avec lui par téléphone ou sur les réseaux sociaux, et ils sont rassurés car les débuts de leur fils dans la cour des grands se passe très bien.

Il y a une bonne ambiance, il rigole bien avec les autres joueurs et vit un rêve éveillé ! Il faut qu'il profite et qu'il emmagasine un maximum d'expérience, ça va le faire grandir et c'est bien - Frédéric Pavard

Un papa ancien joueur de foot à Maubeuge, très très fier de son fiston qu'il suit depuis qu'il est gamin, il n'en revient toujours pas de son ascension fulgurante jusqu'à cette Coupe du monde.

C'était impensable, c'est un truc de fou

Tout l'hôpital de Maubeuge derrière Benjamin

La secrétaire et le magasinier de l'hôpital de Maubeuge sont presque aussi devenus des stars dans leur établissement, car tous les jours ils reçoivent des messages de soutien ou de félicitations y compris de personnes qui d'habitude ne suivent pas le foot. 

Lundi, ils s'envoleront pour la Russie pour assister mardi au troisième match des Bleus contre le Danemark, la maman a hâte de serrer dans les bras son gaillard d'1,86m : "Ce sera que du bonheur !"

Et dans leurs valises, les parents n'ont pas laissé de petits cadeaux pour Benjamin, même pas un petit bout de Maroilles pour lui rappeler le Nord, il a tout sur place sourit son père.

Le plus beau cadeau ce sera de nous recevoir et de faire un gros câlin - Nathalie Pavard

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu